Metz

Sport

FC Metz : un centre d’entraînement « unique en France » en préparation

Par Jonathan Nenich, le 11 avril 2019

Le FC Metz va pouvoir disposer de son nouveau centre d'entraînement, situé sur le plateau de Frescaty, dès le 15 juin prochain. Ce dernier a coûté 32 millions d'euros au club.

Le nouveau centre d'entraînement du FC Metz sera livré en deux parties. La première, le 15 juin prochain, la suite dans trois ans.
31 hectares à aménager, un décor apocalyptique… Le nouveau centre d'entraînement pourra pourtant accueillir le groupe professionnel le 15 juin prochain. — Photo : © Jonathan Nenich

Le FC Metz, qui s’entraîne actuellement sur des terrains situés juste à côté du stade Saint-Symphorien, dispose d’installations vétustes, loin d’être en adéquation avec l’ambition du club de football, à savoir se stabiliser en Ligue 1. « Aujourd’hui, nos infrastructures correspondent à un club de milieu de tableau de Ligue 2 », déplore Hélène Schrub, directrice générale du FC Metz. C’est pour cette raison que les Grenats a lancé un projet de nouveau centre de formation.

Le chantier a débuté en septembre dernier, de manière à ce que les footballeurs professionnels puissent s’entraîner dès le 15 juin prochain sur l’ancienne base aérienne de Frescaty. « Je pense que le FC Metz va disposer de l’un des plus beaux centres d’entraînement de France », assure le président du club Bernard Serin. Montant de l’investissement : 32 millions d’euros, entièrement financés par le club.

Un centre d’entraînement fin prêt dans trois ans

Ce sont ainsi 31 hectares de l’ancienne base militaire qui sont en train d’être réhabilités pour accueillir le groupe professionnel, ainsi que les équipes issues du centre de formation (U17, U19, équipe réserve). S’il devrait être utilisable au début de l’été, le centre ne sera pas entièrement terminé avant trois ans.

Les joueurs bénéficieront alors d’un hôtel leur permettant de rester sur le site entre deux entraînements, mais également d’un centre de balnéothérapie, de cryothérapie, de huit terrains d’entraînement, dont un indoor, prévu pour les mois d’hiver. « Aujourd’hui, nous sommes pénalisés par rapport aux clubs du Sud pour nous entraîner correctement toute l’année », regrette Bernard Serin.

Par ailleurs, le FC Metz négocie avec le ministère de la Défense pour pouvoir aménager une partie des sept hectares du Fort Saint-Privat, propriété de l’État. Le club aimerait y bâtir une piste finlandaise. Composée de copeaux de bois, ce type de piste permet une pratique de la course optimale.

Le nouveau centre d'entraînement du FC Metz sera livré en deux parties. La première, le 15 juin prochain, la suite dans trois ans.
31 hectares à aménager, un décor apocalyptique… Le nouveau centre d'entraînement pourra pourtant accueillir le groupe professionnel le 15 juin prochain. — Photo : © Jonathan Nenich

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.