Nancy

Conseil

Experneo veut déployer sa méthode pour experts-comptables

Par Jean-François Michel, le 21 juillet 2021

Expert-comptable et dirigeant du cabinet Experneo installé à Maxéville, près de Nancy, David Ladame s’est lancé dans le déploiement d’une licence de savoir-faire. Il espère convaincre une vingtaine de membres experts-comptables d'ici à fin 2023

David Ladame a lancé le cabinet d'expert-comptable Experneo en 2012 près de Nancy.
David Ladame a lancé le cabinet d'expert-comptable Experneo en 2012 près de Nancy. — Photo : Olivier Toussaint

Se définissant comme un "hyperactif", revendiquant un "tempérament d’entrepreneur", David Ladame ne pouvait pas rester à contempler le quotidien du cabinet d’expertise-comptable qu’il a créé en 2012, à Maxéville (Meurthe-et-Moselle) : avec huit salariés et un chiffre d’affaires de 600 000 euros, Experneo bénéfice d’un bouche-à-oreille favorable et son dirigeant refuse aujourd’hui des clients pour maintenir la qualité de service.

Déjà impliqué dans une activité de formation au marketing pour les experts-comptables, le dirigeant d’Experneo a songé à se lancer dans la création d’une franchise, fin 2020. "C’est une visite dans le cabinet d’une experte-comptable basée à Colmar, que j’ai eu en formation, qui m’a donné le déclic. Elle voulait reproduire exactement la méthode mise en place pour développer Experneo", détaille David Ladame, qui a trouvé l’alternative à la franchise en quelques coups de fil : la redevance de marque et la licence de savoir-faire.

Une communauté d’experts-comptables

Concrètement, contre une redevance annuelle, le fondateur d’Experneo va fournir les outils et la méthode Experneo, un mode d’emploi précis qui permet de "gagner jusqu’à cinq ans", estime David Ladame. Sous le nom de "Behappy", cette communauté d’experts-comptables partageant la méthode Experneo sera lancée officiellement en septembre. De six membres aujourd'hui, David Ladame veut atteindre "20 membres d’ici à fin 2023". Des membres qui devront "partager le même état d’esprit" que le fondateur d’Experneo et ne pas faire partie d’une structure trop importante. "Des garde-fous pour éviter de nous faire torpiller", justifie David Ladame.

À l’avenir, le fondateur d’Experneo envisage d’ouvrir le capital de la structure Behappy aux membres qui lui "auront fait confiance", pour restituer la valeur créée grâce aux redevances.

Une profession bousculée par la numérisation

David Ladame a peaufiné le concept de Behappy pendant six mois, créé une structure et investi 200 000 euros, dont 70 % dans la communication. L’offre commerciale proposée à travers Behappy s’appuie sur celle déployée par Experneo, qui cible les entreprises de moins de 10 salariés. "Pour 270 euros par mois, nous leur apportons des outils, de l’accompagnement avec quatre rendez-vous par an et l’accès à une communauté d’entrepreneurs", précise David Ladame.

Dans une profession bousculée par l’arrivée des outils numériques permettant notamment d’automatiser la production comptable, le dirigeant d’Experneo ressent "beaucoup de frustrations et de tensions" chez des experts-comptables "désemparés par les enjeux à venir" : "Chaque année, après le congrès de l’ordre, mes confrères reviennent avec le dernier logiciel à la mode. Mais ce qui compte, ce ne sont pas les outils, qui ne peuvent rien révolutionner, mais la méthode".

David Ladame a lancé le cabinet d'expert-comptable Experneo en 2012 près de Nancy.
David Ladame a lancé le cabinet d'expert-comptable Experneo en 2012 près de Nancy. — Photo : Olivier Toussaint

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail