Meurthe-et-Moselle

Réseaux économiques

En Meurthe-et-Moselle, les TPE et les commerçants passent à travers le plan de relance

Par Jean-François Michel, le 15 avril 2021

Constatant que les TPE et les commerçants passent à côté du plan France Relance, François Pélissier, le président de la CCI de Meurthe-et-Moselle veut mieux flécher les dispositifs pour éviter les défaillances.

"Il y a de l’argent à mettre sur la table, et nous pouvons le trouver dans le cadre du plan de relance", estime François Pélissier, le président de la CCI de Meurthe-et-Moselle.
"Il y a de l’argent à mettre sur la table, et nous pouvons le trouver dans le cadre du plan de relance", estime François Pélissier, le président de la CCI de Meurthe-et-Moselle. — Photo : Jean-François Michel

Seules 10 % des TPE qui ont déposé un dossier dans le cadre des principaux dispositifs du plan de relance ont été retenues. Pour les ETI, le taux de succès monte à près de 30 % pour culminer à 35 % pour les PME. Les données rassemblées par les services de la CCI de Meurthe-et-Moselle pour évaluer le déploiement du plan de relance dans le département montrent que les petites entreprises, les commerçants et les artisans ont du mal à se saisir des dispositifs du plan France Relance.

"Il faut tout faire pour endiguer la spirale qui pourrait faire tomber tout le monde", estime le président de la CCI de Meurthe-et-Moselle, François Pélissier, qui reconnaît que le soutien "massif" de l’État a permis d’éviter de nombreuses défaillances en début de crise. En Meurthe-et-Moselle, 10 658 entreprises ont bénéficié à ce jour de l’activité partielle, un dispositif qui a concerné 79 000 salariés pour un total de 19 millions d’heures chômées, soit un montant distribué de 182 millions d’euros. Autre donnée, la distribution des PGE : 5 051 entreprises ont bénéficié d’un prêt garanti par l’État dans le département, pour un montant total de 762 millions d’euros. Enfin, 133 millions d’euros ont été distribués à 14 388 entreprises du département via le Fonds de solidarité, pour une aide moyenne de 9 241 euros.

12 lauréats dans le département

Si les services de la CCI de Meurthe-et-Moselle ont réalisé 30 % de l’objectif visant à accompagner 250 commerçants du département dans une évolution de leur modèle économique, le président de la CCI veut aller plus loin en accompagnant 800 commerçants. "Je suis bien conscient qu’avec les moyens de la Chambre, nous ne pourrons pas accompagner tous les commerçants, concède François Pélissier. D’autant plus que le travail consiste à remettre à plat l’ensemble du modèle économique du commerçant pour aller vers plus de digitalisation. Mais il y a de l’argent à mettre sur la table, et nous pouvons le trouver dans le cadre du plan de Relance".

Relayant une initiative de la Direction régionale de l’économie, de l’emploi, du travail et des solidarités (DREETS), qui vise à mieux intégrer les petites entreprises industrielles au Plan de Relance, les services de la CCI de Meurthe-et-Moselle ont désormais pour objectif "d’intégrer 150 entreprises supplémentaires au plan de relance". Actuellement, 250 industries de moins de 50 salariés sont suivies dans le département, depuis le deuxième semestre 2020, pour les aider à monter un dossier dans le cadre du plan de relance. La Meurthe-et-Moselle compte aujourd’hui 12 projets lauréats de France Relance, pour un montant de 21,4 millions d’euros d’aide sur un total de 75,8 millions d’euros d’investissement industriel.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition