Services

Divacore : La société messine lève 1 million d'euros, recrute et investit 200 points de vente en France

Par la rédaction, le 09 septembre 2016

Audio Spécialisée dans la conception de casques et d'enceintes connectées, Divacore à Metz a levé un million d'euros au début de l'été. Avec pour principaux objectifs, son déploiement dans des points de vente et le recrutement de cinq personnes avant la fin de l'année.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Après une croissance du chiffre d'affaires de 300 % entre 2014 et 2015, obtenu la reconnaissance de la presse spécialisée et des utilisateurs en recevant à plusieurs reprises la distinction du « Meilleur produit » dans différents classements devant des géants du secteur comme Bose ou Sony, la société Divacore à Metz (CA 2014 : 250.000 ?, effectif : 3), vient de réaliser sa seconde levée de fonds depuis sa création par David Grasso en 2011, d'un montant d'1 M?. Divacore, spécialisée dans la conception de casques et enceintes audio, a été accompagnée par Seed4Start.

Première campagne de publici


té offline
Huit investisseurs ont intégré le tour de table, notamment le Fonds venture numérique lorrain, 5M Ventures, MCH Gestion SAS, ADER Investissements, ou encore Sarl A31. « Nous avons souhaité nous entourer de partenaires rassemblant des compétences différentes afin qu'ils nous apportent leur expertise et leur expérience. Depuis la création de la société nous avons toujours cru au collaboratif, les investisseurs qui nous ont rejoints croient en notre projet », explique Linh Tran, directrice communication et marketing et co-associée. « Christophe Montague, CEO de 5M Ventures (spécialisé en Media for equity), nous a notamment aidés afin de réaliser notre première campagne de publicité offline, avec des affichages dans le métro, à Paris par exemple, mais également des affichages dynamiques à travers la France. Cette campagne, débutée fin août, va s'intensifier jusqu'à la fin de l'année. Elle nous permet d'être visibles du grand public ». Comme le confirme Christophe Montague : « le moment était idéal ! David Grasso a fait preuve d'une approche marché remarquable de réactivité avec des produits audio reconnus dès leur lancement et plusieurs fois primés. Il est temps d'accélérer la croissance de Divacore pour lui permettre d'être disponible auprès d'une cible plus large de passionnés de musique ». Une campagne télé est également prévue.

Plus de 1.000 points de vente à fin septembre
La levée de fonds va aussi permettre à Divacore de recruter. « Nous prévoyons cinq recrutements d'ici la fin de l'année, il s'agit d'un poste d'assistante de direction, un web graphiste, un chef de projet en social média, ainsi que deux commerciaux, afin de déployer notre implantation stratégique, et d'intensifier notre présence en France et en Europe. » L'équipe sera installée à TCRM-Blida, où elle occupe déjà un bureau. Divacore possède également deux filiales, Divacore UK et Divacore HK (Hong Kong). Jusqu'à présent en vente principalement sur internet, l'entreprise messine débarque désormais avec ses casques et enceintes connectées chez les distributeurs. « À fin août nous étions présents dans 200 points de vente, et nous passerons à plus de 1.000 points de vente à la fin du mois de septembre », poursuit Linh Tran. « Nous avons notamment signé tous les magasins Fnac de France, nous sommes également présents chez Boulanger. C'est un travail de longue haleine, que nous préparons depuis longtemps, en nous rendant notamment sur les salons, mais nous avons eu un coup de pouce, en étant signataires de la charte French Tech Iot depuis cette année. Huit grandes enseignes comme Darty ou Boulanger, ont signé cette charte et se sont engagées à soutenir les start-ups françaises. » En plus de consolider la forte croissance de Divacore, les fonds supplémentaires accompagneront son développement ambitieux avec de nouvelles gammes outdoor et prestiges. « Nous avons une approche rationnelle et pragmatique, David Grasso a construit la société étape par étape, le but n'est pas celui d'exploser rapidement comme certaines start-ups. Nous évoluons sur un marché très concurrentiel, nous envisageons notre développement sur 15 à 30 ans », ajoute Linh Tran. Avec pour objectif de devenir un des leaders mondiaux de l'audio.

Divacore


(Metz - 57) Gérant : David Grasso CA 2015 : nc Effectif : 3 personnes www.divacore.com

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.