Nancy

Événementiel

Interview Destination Nancy : « L’événementiel a besoin d’un horizon »

Entretien avec Béatrice Cuif-Mathieu, directrice générale de Destination Nancy

Propos recueillis par Lucas Valdenaire - 15 janvier 2021

Après une année hors-norme, Béatrice Cuif-Mathieu annonce l’organisation de trois salons nancéiens en juin 2021. Vice-présidente de l’Union française des métiers de l’évènement (Unimev), la directrice générale de la société publique locale Destination Nancy, visant à promouvoir le tourisme et l’attractivité économique dans la métropole, presse le gouvernement à définir « une date précise et tenable pour la reprise des évènements ».

Béatrice Cuif-Mathieu, directrice générale de Destination Nancy et vice-présidente de l'Union française des métiers de l’évènement
En plus d'une date de reprise, Béatrice Cuif-Mathieu, directrice générale de Destination Nancy et vice-présidente de l'Unimev, demande « la validation des protocoles sanitaires en prévision de la réouverture des centres d'expositions et de congrès ». — Photo : Destination Nancy

Destination Nancy gère, entre autres, l'office de tourisme, le centre de congrès Prouvé et le Parc des Expositions. Leurs activités ont été chamboulé en 2020. Quel bilan dressez-vous de l'année qui vient de s'écouler ? 

Béatrice Cuif-Mathieu : Elle a été rude mais nous avons su nous adapter et être force de propositions. Quand nous avons tenu notre Salon Habitat Déco, Antiquaires et Métiers d'Arts (avec 230 exposants et 18 000 visiteurs du 5 au 9 mars 2020, NDLR), nous étions au tout début de l'épidémie, quelques jours avant le premier confinement. Et nous avions très bien anticipé : nous avions des stocks de gel et nous avions préparé la gestion des flux. Quand les jauges ont été instaurées, nous étions prêts. Certes, il y a eu moins de public que d'habitude (-30 %) car certains avaient des inquiétudes mais, au moins, nous avons tenu l'évènement. Nous avons également accueilli le congrès fédéral de la CGT Cheminots au Centre Prouvé* (du 10 au 13 mars, NDLR). Pour le reste de l'année, nous devions trouver de la prévisibilité dans l'absence de visibilité. Les décisions gouvernementales tombaient dans les 15 jours et, à chaque fois, nous devions nous adapter. Sans cesse, nous avons accompagné nos clients sur le repositionnement de leurs évènements. A l'office de tourisme**, nous nous sommes aussi adaptés au confinement en lançant l'opération « S'évader depuis son canapé » et en proposant des conférences en ligne. 

Comment faire pour espérer une reprise à la hauteur en 2021 ? 

Béatrice Cuif-Mathieu : Il faut d'abord inscrire les aides annoncées sur le temps long pour tenir compte de la spécificité de notre secteur. Mais surtout, il faut donner une perspective. En tant que filière, nous sommes lassés par ces allers-retours continuels. Pour organiser un évènement, il faut compter entre quatre et six mois. Mais là, nous n'avons aucun horizon. Nous avons besoin de lisibilité. C'est pourquoi nous demandons au gouvernement une date précise et tenable pour la reprise d'activité. Car nous ne pouvons pas savoir de quoi 2021 sera fait si nous n'avons pas de date à laquelle nous pourrons reprendre l'organisation d'évènements et l'accueil de nos clients. Nous demandons également la validation des protocoles sanitaires en prévision de la réouverture de nos sites. Enfin, il faut accélérer la campagne de vaccination.

Destination Nancy annonce la tenue de trois salons au mois de juin 2021, en lieu et place de la Foire Expo Internationale qui avait accueilli plus de 100 000 visiteurs en 2019. Pourquoi avez-vous fait ce choix ? 

Béatrice Cuif-Mathieu : La logique n'était pas de remplacer l'un par l'autre. Mais nous avions très vite sentis que le Salon Habitat Déco, Antiquaires et Métiers d'Arts prévu en mars n'était pas tenable. Nous ne pouvions pas risquer une annulation de dernière minute. Il fallait donc s'organiser autrement et prendre en compte le calendrier des autres foires. En effet, dans une année normale, elles se tiennent selon un rythme précis : à Nantes, puis Rouen, puis Bordeaux et ensuite Nancy. Tout cela sur des mois différents, ce qui permet aux exposants de participer à une succession d'évènements. Mais là, en 2021, toutes les foires se positionnent sur le mois de juin et les exposants, déjà fragilisés, ne pourront pas se dédoubler. Pour que nos évènements nancéiens se fassent au service de la relance économique, nous avons proposé un Salon Habitat Déco sur une date tenable : début juin. Nous y avons adjoint deux autres salons autour des mobilités et de la gastronomie. Ainsi, si nous devons composer avec un accueil limité de visiteurs, il sera plus facile de gérer une jauge sur trois salons indépendants organisés sur un même site plutôt que sur un seul évènement de masse. Ce sera plus intéressant pour les exposants car ils verront plus de monde. Et vu l'année qu'ils viennent de passer, ils en ont vraiment besoin.

Dans ce contexte, le tourisme d'affaires a-t-il encore du sens ? A l'avenir, sera-t-il encore pertinent de se déplacer pour un salon ? 

Béatrice Cuif-Mathieu : Sur les évènements maintenus entre les deux confinements de 2020***, les gens sont venus au-delà des espérances des organisateurs. A Nancy mais aussi partout en France. Le besoin de rencontres est très important. Bien sûr, il faudra de l'hybridation avec du virtuel, notamment pour les évènements internationaux. Mais vous ne faites pas de business en visioconférence. Le business se fait en présentiel.

*Le chiffre d'affaires du Centre de Congrès Prouvé a plongé de 70% en 2020.

**L'office de tourisme a enregistré une baisse de 38% de fréquentation pendant l'été 2020, mais le chiffre d'affaires de la boutique a été maintenu.

***Une trentaine d'évènements entre septembre et octobre.

Béatrice Cuif-Mathieu, directrice générale de Destination Nancy et vice-présidente de l'Union française des métiers de l’évènement
En plus d'une date de reprise, Béatrice Cuif-Mathieu, directrice générale de Destination Nancy et vice-présidente de l'Unimev, demande « la validation des protocoles sanitaires en prévision de la réouverture des centres d'expositions et de congrès ». — Photo : Destination Nancy

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail