Grand Est

BTP

Constructys Grand Est injecte de l’agilité dans la formation

Par Philippe Bohlinger, le 02 mai 2019

Pour aider les dirigeants d’entreprise du BTP à s’y retrouver dans le maquis de l’offre de formation, Constructys Grand Est vient de lancer une application mobile.

En vitesse de croisière, les entreprises de la construction du Grand-Est devraient accéder à plus de 2000 offres de formation sur l’application mobile Poketys, présentée ici par Vincent Fournier, secrétaire général de Constructys Grand-Est.
En vitesse de croisière, les entreprises de la construction du Grand Est devraient accéder à plus de 2000 offres de formation sur l’application mobile Pocketys, présentée ici par Vincent Fournier, secrétaire général de Constructys Grand Est. — Photo : © Philippe Bohlinger

Dans la boîte à outils des professionnels du BTP, le smartphone est désormais irremplaçable. Pocketys est l’application mobile qui leur facilite l’accès, dans le Grand Est, à l’offre de formation.

Téléchargeable depuis mars sur App Store et Google Play, ce service innovant a démarré avec 430 offres de formation en ligne et vise un catalogue de 2 000 offres en vitesse de croisière. Il a été imaginé par Constructys Grand Est, l’organisme paritaire collecteur agréé (Opca) devenu « opérateur de compétences » (Opco). « La réforme de la formation (par la loi du 5 septembre 2018 pour la liberté de choisir son avenir professionnel, NDLR) va libéraliser l’offre. Nous souhaitions aider les chefs d’entreprise à s’y repérer », expose Vincent Fournier, secrétaire général de Constructys Grand Est.

Parmi les changements, le financement de l’apprentissage, qui n’est plus piloté par les conseils régionaux, mais par France Compétences. Cette autorité nationale, créée le 1er janvier dernier, est chargée de réguler et financer la formation professionnelle et l’apprentissage via onze Opco, parmi lesquels Constructys. « Un organisme de formation peut désormais mettre en place des classes d’apprentissage, sans avoir à solliciter l’accord de la Région. De même, une entreprise peut créer son centre de formation des apprentis pour répondre à des besoins temporaires », énumère le secrétaire général de Constructys Grand Est.

« Plus de conseils sans faire exploser les moyens humains »

Le menu « Formation » de Pocketys est la réponse à ce nouvel impératif d’agilité. Les formations peuvent être mises en favoris ou être filtrées par mot-clé, date, bassin d’emploi, etc. Le menu « Mon conseiller » permet, par ailleurs, une mise en contact plus directe avec les conseillers en formation de l’Opco régional.

L’enjeu est de taille. Avec la réforme, Constructys, qui assumait le conseil en formation pour les entreprises de plus de 11 salariés, s’est vu déléguer cette mission pour les moins de 11 salariés. Le rôle était jusqu’alors dévolu aux Capeb et fédérations départementales du bâtiment. « Pocketys va nous permettre de faire davantage de conseils sans exploser les moyens humains », explicite Vincent Fournier.

Le troisième atout de l’application a été soufflé par la Dirrecte (direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi), cofinanceur du projet. Les services de l’État souhaitaient en effet sensibiliser les entreprises du BTP à l’importance des entretiens professionnels. En réponse, Constructys a imaginé un menu « Mes salariés ». Des fiches individuelles intègrent des informations sur les dates des entretiens professionnels, mais aussi les différentes habilitations. Un système d’alerte rappelle les actualisations indispensables (amiante, sauveteur secouriste du travail, etc.). L’enjeu en arrière-plan est d’ordre économique : Il s’agit de prévenir les risques d’interruption de chantier ou d’éviction de marché public pour cause de certifications arrivées à expiration.

Pocketys, développée par l’agence nancéienne Verbae, suscite l’intérêt de Constructys au niveau national. Et la délégation Centre adapte d’ores et déjà l’application aux besoins de ses adhérents régionaux.

En vitesse de croisière, les entreprises de la construction du Grand-Est devraient accéder à plus de 2000 offres de formation sur l’application mobile Poketys, présentée ici par Vincent Fournier, secrétaire général de Constructys Grand-Est.
En vitesse de croisière, les entreprises de la construction du Grand Est devraient accéder à plus de 2000 offres de formation sur l’application mobile Pocketys, présentée ici par Vincent Fournier, secrétaire général de Constructys Grand Est. — Photo : © Philippe Bohlinger

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture