Nancy

Numérique

Compta Clémentine vise les 10000 sociétés clientes en 2020

Par Jean-François Michel, le 30 novembre 2017

William Boiché, (au centre), le directeur-général de Compta Clémentine, prévoit de créer une trentaine de CDI en 2018. — Photo : Jean-François Michel

Pour marquer ses cinq années d’existence, la société Compta Clémentine vient de mettre sur le marché un nouvel outil : une application mobile, compatible iOS et Android. Avec l’idée d’automatiser les tâches rébarbative, les équipes de l’expert-comptable en ligne basé à Ludres ont développé une application capable de photographier une facture, de la catégoriser et de la comptabiliser : c’est le logiciel qui va extraire les données pour ensuite les synchroniser avec l'écriture correspondante sur le relevé bancaire de l'entrepreneur. « Cette application, ce n’est que la partie émergée de l’iceberg », souligne William Boiché, le directeur-général de Compta Clémentine. « Derrière, il y a toute la puissance de notre application web. »

Société pionnière dans l’expertise-comptable en ligne, Compta Clémentine compte aujourd’hui plus de 2.000 sociétés clientes et un effectif de 50 personnes : « Nous restons discrets sur notre chiffre d’affaires, car nous sommes très surveillés », lâche William Boiché. En 2012, lors de la création de la société, l’univers des experts-comptables regardait le lancement d’un cabinet 100% en ligne au mieux comme une curiosité. « Maintenant, c’est toute la profession qui a compris qu’il fallait se mettre au numérique », souligne Williamn Boiché.

« 50% du marché de l'expertise comptable sera digital »

Compta Clémentine cible les TPE et les entrepreneurs indépendants, un segment de marché très peu adressé par les cabinets classiques : « Nous ne voulons pas prendre des clients à qui que ce soit », insiste William Boiché. « Il y a 4 millions d’entreprises en France et la profondeur de marché est très importante. » Pour le jeune entrepreneur, qui a lancé Compta Clémentine avec son père, Jean-Louis Boiché, la révolution numérique ne fait que commencer dans le domaine de l’expertise-comptable : « Je pense pouvoir affirmer que dans 10 ans, 50% du marché de l'expertise comptable sera digital et en ligne. Même si aujourd’hui, cette part de marché doit être inférieur à 1%, j’observe que déjà, tous les créateurs d’entreprise s’y mettent ».

En 2018, comme chaque année depuis sa création, Compta Clémentine prévoit de doubler de taille en nombre de clients : « Derrière, il faudra que les effectif suivent », souligne le directeur-général. La société a créée 15 postes en 2017 et prévoit d’embaucher à nouveau une trentaine de collaborateurs en 2018. Installée sur le Dynapôle à Ludres, Compta Clémentine commence à sentir le déficit d’attractivité de la région : « C’est notamment pour cette raison que nous avons ouvert un bureau à Paris en 2016 ».

Pour autant, rien ne semble pouvoir stopper la croissance de la société, qui vise 10.000 sociétés clientes d’ici à 2020. « C’est ambitieux, mais ce n’est même pas 1% de notre marché », souligne William Boiché, qui enregistre les marques d’intérêt de fonds d’investissement avec un sourire : « Pour l’instant, la levée de fonds n’est pas à l’ordre du jour ». Rentable depuis le premier jour, la société a investi plus d’un million d’euros sur fonds propres dans ces développements, notamment dans la R&D.

William Boiché, (au centre), le directeur-général de Compta Clémentine, prévoit de créer une trentaine de CDI en 2018. — Photo : Jean-François Michel