Metz

Informatique

Comment Ezbeez compte simplifier les fiches de paie en France

Par Jonathan Nenich, le 04 avril 2019

La société luxembourgeoise Ezbeez, dont le siège français est à Metz, propose aux petites entreprises de gérer leurs fiches de paie, grâce à une plate-forme web. Le fondateur, Ugo Loustalet, vient de boucler une levée de fonds de 2,6 millions d’euros pour déployer sa solution en France. 

Ugo Loustalet, fondateur de la solution Ezbeez.
Ezbeez et son fondateur Ugo Loustalet (photo), souhaitent consolider le socle de clientèle en France avant de se lancer vers les marchés étrangers. — Photo : © Ezbeez

« En France, réaliser une feuille de paie est très complexe. Ce qui peut conduire à de la fraude de bonne foi », assure Ugo Loustalet, fondateur d’Ezbeez. Créée en 2014, la société luxembourgeoise, dont le siège social France est basé à Metz, est à l’origine d’une solution logicielle qui traite, pour les entreprises, les fiches de paie de leurs salariés.

En relation directe avec les administrations françaises (mutuelles, caisses de retraite…), Ezbeez s’appuie sur l’Urssaf pour paramétrer les bulletins de salaire. « Un chef d’entreprise de dix salariés peut passer 15 heures par mois sur les fiches de paie. Avec Ezbeez, cela prend de 10 minutes à une heure, puisque le seul interlocuteur devient notre plateforme web. Nous collectons les charges patronales et les reversons aux différentes caisses », poursuit Ugo Loustalet.

« Un chef d’entreprise de dix salariés peut passer 15 heures par mois sur les fiches de paie. Avec Ezbeez, son seul interlocuteur est notre plateforme web. »

Et pour façonner sa solution, le fondateur, qui a fait carrière dans la logistique pétrolière, s’est appuyé sur ce qui se faisait ailleurs. « J’ai pris mon sac à dos et j’ai sillonné l’Amérique du Sud, l’Europe de l’Est, la Suisse, l’Espagne, l’Angleterre, l’Allemagne… pour me rapprocher du développement idéal. »

Une levée de fonds de 2,6 millions d’euros

Ezbeez compte aujourd’hui 1 200 entreprises clientes et gère 8 000 fiches de paie par mois, toutes en France. Tout employeur peut accéder au service paie de cette entreprise spécialisée en gestion sociale via un forfait mensuel. Fin 2019, le dirigeant espère faire adhérer 3 000 sociétés et gérer 25 000 fiches, avant de passer à 6 000 sociétés clientes en 2020. Là seulement sera atteint le point d’équilibre.

« Nous visons les sociétés dont les effectifs vont d’un à cinquante employés. Il en existe 1,9 million en France », indique Ugo Loustalet. Le dirigeant d'Ezbeez vient de boucler une levée de fonds de 2,6 millions d’euros auprès de Jacques Chahine, président d’une société de gestion luxembourgeoise, cinq de ses investisseurs historiques, des business angels, qui souhaitent rester anonymes. Les deux fondateurs, Ugo Loustalet (qui détient 50 % du capital de la société) et André Martinie (7 %), ont également contribué.

L’objectif est de couvrir deux ans de frais de fonctionnement de la société, qui emploie 18 salariés et vise deux millions d’euros de chiffre d’affaires en 2020. « Au mois de juin, nous allons ouvrir des bureaux en Martinique et en Guadeloupe, où Ezbeez a reçu un très bon accueil. Il existe 135 000 sociétés potentiellement clientes dans les DOM. » À 47 ans, le dirigeant espère bâtir un socle solide en France, avant de développer sa solution à l’étranger. « Nous pensons notamment à l’Afrique du Nord et à la Californie », expose-t-il.

Des avantages pour les salariés utilisateurs d'Ezbeez

Ezbeez ne change rien à la lecture de la fiche de paie pour les salariés. Toutefois, ces derniers bénéficient de nombreux avantages si leur entreprise utilise la solution d’Ugo Loustalet : « Nous apposons des QR codes sur les feuilles de salaires. Ils permettent de bénéficier de réductions auprès de partenaires, comme les cinémas Pathé, par exemple. » 85 000 commerçants français sont partenaires et effectuent ces ristournes, dont 150 sont basés à Metz.

Ugo Loustalet, fondateur de la solution Ezbeez.
Ezbeez et son fondateur Ugo Loustalet (photo), souhaitent consolider le socle de clientèle en France avant de se lancer vers les marchés étrangers. — Photo : © Ezbeez