Nancy

Santé

CES 2018 : Pharmagest va présenter deux solutions dans l'e-santé

Par Jean-François Michel, le 03 janvier 2018

Le groupe Pharmagest (CA : 130 M€ ; effectif : 900) va dévoiler au CES de Las Vegas deux solutions destinées à permettre le maintien à domicile des personnes âgées ou fragiles.

"Avec notre technologie, nous offrons la possibilité à ces personnes de rester plus de 36 mois, au minimum, à leur domicile", affirme Thierry Chapusot, président du directoire de la Coopérative Welcoop, maison-mère de Pharmagest.
"Avec notre technologie, nous offrons la possibilité à ces personnes de rester plus de 36 mois, au minimum, à leur domicile", affirme Thierry Chapusot, président du directoire de la Coopérative Welcoop, maison-mère de Pharmagest. — Photo : Pharmagest

« Nous sommes convaincus de la nécessité de maintenir, le plus longtemps possible, les personnes les plus fragiles à leur domicile. Les solutions actuelles permettent de repousser, au maximum, à 18 mois leur entrée dans un institut spécialisé. Avec notre technologie, nous offrons la possibilité à ces personnes de rester plus de 36 mois, au minimum, à leur domicile », affirme Thierry Chapusot, président du directoire de la Coopérative Welcoop, maison-mère de Pharmagest. La société, qui se présente comme le leader français de l'informatique officinale, va profiter de l'exposition médiatique offerte par le CES de Las Vegas pour lancer deux offres : Noviacare et Carelib.

Des capteurs dans le logement

Disponibles à l'été, pour des tarifs allant de 49 à 99 € par mois, ces deux solutions conçues pour les consommateurs, émanent du projet "36 mois de plus à domicile". Noviacare est une solution composée d’une box principale discrète et de capteurs installés dans chaque pièce du logement. Le système apprend les habitudes de vie de la personne et alerte en cas de dérives. Carelib se présente comme une solution plus précise, et permet notamment d'améliorer la coordination des intervenants au domicile, tout en maintenant le lien avec la famille et les aidants grâce à une connexion à un réseau social dédié.

"Avec notre technologie, nous offrons la possibilité à ces personnes de rester plus de 36 mois, au minimum, à leur domicile", affirme Thierry Chapusot, président du directoire de la Coopérative Welcoop, maison-mère de Pharmagest.
"Avec notre technologie, nous offrons la possibilité à ces personnes de rester plus de 36 mois, au minimum, à leur domicile", affirme Thierry Chapusot, président du directoire de la Coopérative Welcoop, maison-mère de Pharmagest. — Photo : Pharmagest

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.