Moselle

Industrie

ArcelorMittal Florange met ses deux lignes de galvanisation à l'arrêt

Par Lucas Valdenaire, le 27 octobre 2021

Face à la baisse des commandes des constructeurs automobiles, le sidérurgiste ArcelorMittal se voit contraint de mettre ses deux lignes de galvanisation de Florange, en Moselle, à l’arrêt pendant une dizaine de jours. La direction n’envisage pas d’activité partielle.

La ligne Galsa 2 d’ArcelorMittal à Florange, représentant 89 millions d’euros d’investissements, a été inaugurée en grande pompe le 21 septembre 2021.
La ligne Galsa 2 d’ArcelorMittal à Florange, représentant 89 millions d’euros d’investissements, a été inaugurée en grande pompe le 21 septembre 2021. — Photo : Jean-François Michel

Coup dur pour ArcelorMittal à Florange. Dans un contexte de pénurie mondiale de semi-conducteurs, l’activité mosellane du sidérurgiste luxembourgeois est sérieusement perturbée. À tel point que la direction a décidé de mettre ses deux lignes de galvanisation à l’arrêt pendant une dizaine de jours courant novembre, en plus des journées d’arrêt déjà programmées pour des opérations de maintenance et d’entretien, sans en donner les périodes exactes. Les instances représentatives du personnel du site mosellan, qui compte près de 2 200 salariés, ont été prévenues de ces mises à l’arrêt temporaires le 26 octobre.

Les deux lignes d’ArcelorMittal à Florange (Galsa 1 et Galsa 2) produisent de l’acier galvanisé Usibor, essentiellement dédié aux constructeurs automobiles. "ArcelorMittal est contraint d’adapter la production de certains outils de son site de Florange dont les produits sont destinés au marché automobile, explique la communication du groupe. Le secteur automobile est impacté par la pénurie de semi-conducteurs et l’activité est réduite, ce qui nous conduit à certains ajustements, malgré la demande qui reste soutenue sur des segments tels que les aciers pour emballage (boîtes de conserve notamment)."

Pas d’activité partielle

Sans indiquer le nombre de salariés concernés par ces deux mises à l’arrêt temporaires, le sidérurgiste tient à préciser qu’elles n’entraîneront pas d’activité partielle. "Des actions de formation seront réalisées, précise la communication. Des détachements temporaires seront aussi proposés sur d’autres lignes sur la base du volontariat." Et d’ajouter que la prise de congés est une autre possibilité.

Cette annonce d'arrêt temporaire intervient un mois à peine après avoir inauguré en grande pompe sa deuxième ligne de galvanisation, Galsa 2, présentée comme la plus grande d’Europe. Lancée en décembre 2019, elle a nécessité 89 millions d’euros d’investissement et peut produire jusqu’à 800 000 tonnes d’acier revêtu chaque année. De quoi porter la capacité totale du site de 500 000 (Galsa 1) à 1,3 million de tonnes par an.

La ligne Galsa 2 d’ArcelorMittal à Florange, représentant 89 millions d’euros d’investissements, a été inaugurée en grande pompe le 21 septembre 2021.
La ligne Galsa 2 d’ArcelorMittal à Florange, représentant 89 millions d’euros d’investissements, a été inaugurée en grande pompe le 21 septembre 2021. — Photo : Jean-François Michel

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail