• Saint-Nazaire

    Naval

    Les Chantiers de l'Atlantique veulent que les salariés prennent des congés

    25 mars 2020

    « Alors que pour l’entreprise, le recours à l’activité partielle constitue une perte d’activité, l’utilisation de congés ou repos, déjà prévus, constitue un simple décalage de l’activité », justifie la direction de la communication des Chantiers de l’Atlantique. Le chantier naval qui a fermé une partie de ses activités jusqu’au 5 avril, a ainsi expliqué aux représentants du personnel qu’il était préférable que les salariés actuellement à l’arrêt prennent des congés, en attendant une réponse de la Direccte sur la possibilité de bénéficier du chômage partiel. « L’utilisation des congés et repos permet un maintien de la rémunération. Même si aujourd’hui, nous considérons la prévention contre le COVID-19 comme prioritaire, il nous faut aussi préparer la reprise qui ne se fera pas dans les conditions industrielles et avec un marché aussi favorable qu’avant la crise. Pour l’entreprise, le recours au chômage partiel, même si l’État nous remboursait l’allocation versée en totalité, aura des conséquences financières importantes liées à la baisse de l’activité (poursuite de certaines dépenses et baisse des revenus de l’entreprise) », poursuit la direction. Une mesure inacceptable pour FO : « le confinement n’a rien à voir avec des congés ! », s’indigne le syndicat.

    Sur le même sujet

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement

Les dernières infos