En bref

  • Pays de la Loire

    Conjoncture

    Le climat des affaires au plus haut, selon la Banque de France

    14 novembre 2017

    Des carnets de commande au plus haut et un niveau de stock maîtrisé dans l'industrie. Une nette accélération de l'activité dans le bâtiment, un frémissement dans les carnets en travaux publics. Le climat des affaires est au plus haut, selon la note de conjoncture mensuelle publiée par la Banque de France pour les Pays de la Loire. L'étude pointe aussi les bonnes perspectives à court terme du commerce de gros et l'augmentation du volume d'achats. L'étude complète à retrouver ici. 

    Sur le même sujet

  • Nantes

    Immobilier

    La Samoa lance un appel à candidatures pour le projet 5Ponts

    20 novembre 2017

    La Samoa lance un appel à candidatures pour identifier les futurs exploitants de la ferme urbaine et du restaurant solidaire du programme 5Ponts. Porté par la SAMO, l'opération immobilière 5Ponts est un projet social et urbain qui implique l'association Les Eaux Vives et la communauté Emmaüs 44 Nantes. Il vise à intégrer les personnes à la rue ou en très grand isolement. Il ouvrira en 2020 sur l'île de Nantes.

  • Nantes

    Ressources humaines

    Edifia gagne de nouveaux contrats et recrute

    20 novembre 2017

    Le groupe nantais Edifia, qui accompagne les entreprises dans leur développement managérial et commercial, va clôturer l'année 2017 sur un chiffre d'affaires de sept millions d'euros, en progression de 8% par rapport à l'année 2016. Cette croissance est portée par l'ensemble des domaines d'activité du groupe. En conséquence, l'entreprise qui emploie 120 salariés et qui a accru ses effectifs de 20% sur un an, va poursuivre ses recrutements. Son centre d'appels, notamment, devrait tripler de taille d'ici 2018.

  • -30% sur l'offre premium

    Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
    tous les mois

    Voir les offres d'abonnement
  • Nantes

    Logistique

    Sogebras ouvre un entrepôt logistique dédié au bio

    17 novembre 2017

    L’opérateur logistique installé au pied du Pont de Cheviré, à Bouguenais a aménagé un entrepôt de 2.000 m² destiné à accueillir uniquement les marchandises bio. L’entreprise a investi 150 000 euros dans cet entrepôt qui segmente les marchandises par lot. Il est destiné à répondre à la demande d’un marché en croissance de 15 à 20% par an. Les clients sont en majorité des traders ou des importateurs qui travaillent avec les coopératives dans la région.  

     

    Sur le même sujet