Services

Vendée : Ekoverde lance un distributeur d'eau écolo

Par Florent Godard, le 29 septembre 2015

ÉCOLOGIE. À Sainte-Foy, les créateurs d'Ekoverde ont conçu une fontaine d'eau et de produits ménagers. La PME propose aussi des bouteilles compostables.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

C'est un retour à la source. Au milieu du camping 5 étoiles La Garangeoire à Saint-Julien des Landes, où 1.500 personnes se croisent chaque jour sous les pins l'été, la fontaine d'Ekoverde a livré une eau fraîche à 4°C, plate ou gazeuse. Qu'on ne s'y trompe pas, il s'agit dans les deux cas d'eau du robinet, passée via un filtre à charbon pour lui ôter tout mauvais goût et chargée en CO2. Un petit plus facturé cinq à dix centimes. 

Car le concept « Fonteko » de la nouvelle entreprise vendéenne Ekoverde vise à réduire l'avalanche de déchets. « En France, on consomme en moyenne 115 litres d'eau par an ce qui représente 195.000 tonnes de déchets plastiques ! », insistent ses concepteurs.

De l'autre côté de la borne, le vacancier a aussi pu trouvé un distributeur de produit ménager à base d'huile végétale. Plus ou moins dilué, il sert de lessive, de liquide vaisselle ou de nettoyant de sol.

Libre alors à chacun d'utiliser son propre récipient ou bien d'utiliser une bouteille de détergent biodégradable conçue par Ekoverde, vendue à la supérette du camping. « C'est un bioplastique à base de maïs, de blé et de pomme de terre. La bouteille est compostable », décrit Lucien Kérisit, cofondateur d'Ekoverde. Le récipient sort de l'usine de S20 Industries (ex-Fagor) à La Roche-sur-Yon, qui pourrait bientôt réaliser des bouteilles d'eau sur le même principe à l'automne.


Économie circulaire
Créateurs d'Ekoverde à Sainte-Foy, Lucien Kerisit et Alessio Romeo, veulent lancer une filière de recyclage, afin de transformer à 95 % les bouteilles usagées en granulés destinés à recréer d'autres bouteilles, sans ajout de nouveaux matériaux dans la boucle : on appelle cela l'économie circulaire. Seul le pistolet de la bouteille de détergent restera en plastique classique (PET).

Ekoverde échange actuellement avec une marque française d'eau minérale. Objectif : mutualiser les collectes pour avoir un volume de matières suffisant pour démarrer la filière. À Saint-Julien des Landes, ce premier test estival devrait déboucher sur une vente pour équiper le camping l'an prochain. Ekoverde cible aussi bien l'hôtellerie de plein air et les hôtels, que les éco-quartiers ou les grandes résidences locatives.

Ekoverde (Sainte-Foy)
Dirigeants : Alessio Romeo et Lucien Kerisit
07 71 01 38 86

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail