Nantes

Réseaux économiques

Un nouveau binôme à la présidence du CJD Nantes Atlantique

Par Caroline Scribe, le 22 septembre 2022

Deux nouveaux chefs d’entreprise, Claude Chiron et Cécile Prénat, prennent la présidence du Centre des Jeunes Dirigeants (CJD) Nantes-Atlantique, une association qui réunit 143 entrepreneurs.

Claude Chiron et Cécile Prenat, respectivement président et coprésidente du CJD Nantes Atlantique.
Claude Chiron et Cécile Prenat, respectivement président et coprésidente du CJD Nantes Atlantique. — Photo : CJD Nantes Atlantique

Pierre Morin, dirigeant du cabinet immobilier Moison, cède sa place à Claude Chiron à la présidence de la section du CJD Nantes Atlantique dont il est membre depuis 2014. Claude Chiron est dirigeant d’ACM Ingénierie (19 salariés), société basée à La Montagne et spécialisée dans l’optimisation énergétique des bâtiments. Il occupera cette fonction en binôme avec Cécile Prénat, associée du cabinet comptable Auditia (6 agences, 150 collaborateurs), qu’il a choisie comme coprésidente. Le Centre des Jeunes Dirigeants, mouvement patronal dont la devise est "L’économie au service de l’homme", compte 143 membres à Nantes, ce qui en fait l’une des cinq plus importantes sections de France. Le CJD Nantes-Atlantique est à l’origine de projets comme Planet RSE ou les Bureaux du Cœur.

Un mandat sur le thème des entreprises à impact

À la tête du CJD Nantes Atlantique pour un mandat de deux ans, le nouveau binôme présidentiel a choisi de placer son engagement de mandat sur l’impact des entreprises, avec un thème intitulé "Impact - au pire, ça marche !" s’inscrivant dans le prolongement des précédentes actions du mouvement. Claude Chiron explique : "Notre conviction est que les entreprises à impact qui sauront mettre en place un management de la performance économique, sociale, sociétale, environnementale seront plus compétitives dans la durée. Elles seront plus ouvertes, plus agiles pour faire face aux changements et mieux préparées à l’émergence de nouveaux marchés. Elles seront plus en phase avec les aspirations des nouvelles générations". Cécile Prénat poursuit : "Nous souhaitons pendant ces deux années mettre en mouvement chaque dirigeant, et son entreprise par ricochet. Notre ambition est d’avancer petits pas par petits pas, avec chaque entreprise. Pour cela, nous nous inspirerons d’un outil créé par le mouvement : la performance globale, qui permet d’agir sur chacun des piliers de l’entreprise : social, performance économique, innovation, environnement, équilibre du dirigeant."

Bilan carbone et sobriété énergétique

L’objectif de la première année de mandat porte ainsi sur deux actions clés : faire réaliser un bilan carbone et RSE par un organisme accrédité, à l’ensemble des entreprises représentées au CJD Nantes Atlantique, et dresser un plan des actions à mettre en œuvre, selon sa maturité ; anticiper la sobriété énergétique en allant plus loin que le décret tertiaire, en vigueur depuis peu.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition