Vendée

Industrie

Un déménagement à 2 millions d'euros pour Gébé 2

Par Adrien Borga, le 27 avril 2017

Gébé 2, filiale d’Europe Technologies, va quitter le parc Vendée Sud-Loire de Boufféré pour s’installer dans des locaux neufs à Saint-Hilaire-de-Loulay cet été. Une enveloppe d’environ deux millions est prévue pour cette opération.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

« En deux ans, nous avons doublé de taille. C’est la croissance qui nous a poussé à envisager un déménagement », explique Didier Barbarit, directeur général de Gébé 2. L’entreprise, filiale d’Europe Technologies, conçoit et fabrique des robots pour l’industrie. Elle est aujourd’hui implantée à Boufféré, près de Montaigu, et va déménager un peu plus au nord, à Saint-Hilaire-de-Loulay, juste en face d’une autre filiale d’Europe Technologies : Oratech. Gébé 2 compte aujourd’hui 45 salariés, soit près de vingt de plus qu’il y a deux ans.

Deux fois plus grand

Dans un premier temps, l’entreprise a compensé son manque de place en louant des modulaires pour y implanter des bureaux, mais il a fallu se rendre à l’évidence, l’atelier de montage devenait lui aussi trop exigu. « Nous avions le choix entre agrandir les locaux actuels dont nous sommes locataires et faire construire des locaux neufs. Nous avons choisi la seconde solution qui va nous permettre de repenser la manière dont nous travaillons », précise le dirigeant. L’entreprise va ainsi passer de 800m² d’ateliers et 500 m² de bureaux à 1 500 m² d’ateliers et 1 000 m² de bureaux avec de la réserve foncière. Une enveloppe d’environ deux millions d’euros est prévue pour ce projet. Le bâtiment sera livré le 30 juin 2017, Le déménagement devrait avoir lieu durant une quinzaine de jour en août. Un challenge pour cette entreprise qui ne compte pas stopper la production durant cette période.

« La bonne technologie au bon moment »

La croissance de Gébé 2 est due à plusieurs facteurs. Il y a d’abord la reprise des investissements dans l’industrie et notamment l’industrie aéronautique qui représente aujourd’hui la plus grosse part des 6,3 millions d’euros de chiffre d’affaires de l’entreprise en 2016. « Le moteur Leap de Safran qui est utilisé par Airbus et Boeing a connu un gros succès, indique le directeur général. Nos efforts de recherche et développement notamment sur des procédés de microperçage et de ponçage sont arrivés au bon moment. Nous avions la bonne technologie au bon moment. »

Recherche et développement

L’entreprise dispose de quatre personnes affectées à la R&D et de trois robots. Dans son modèle, Gébé 2 utilise des robots polyarticulés fabriqués par des partenaires et travaille essentiellement sur les outils portés par ceux-ci ainsi que sur l’environnement des robots. « Les constructeurs des pièces nous fournissent les spécifications techniques des pièces et nous faisons en sorte de leur livrer une solution clef en main pour que les pièces soient prises en charges par les machines et sortent selon le cahier des charges défini », précise Didier Barbarit. Gébé 2 fournit également la partie logicielles qui permet au robot d’œuvrer. Concrètement, les spécialités de Gébé 2 sont l’usinage, le perçage, le ponçage. La prochaine étape est à chercher du côté de l’ébavurage de pièces métalliques.

Stabilisation

L’entreprise vendéenne est aujourd’hui à la recherche de stabilité pour ce qui concerne l’évolution de son chiffre d’affaires comme de ses effectifs. « Nous prévoyons un chiffre d’affaires stable pour 2017. Quant aux effectifs, nous sommes aujourd’hui en recherche d’efficacité et de prise d’expérience de nos salariés », admet le directeur général. L’entreprise qui recrute plutôt des ingénieurs en robotique mise beaucoup sur les jeunes qui sortent des écoles et doit aussi procéder à de la formation interne. « Nous nous tenons prêts à de nouveaux investissements et de nouveaux recrutements pour 2018 », prédit Didier Barbarit.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail