Distribution

Triskalia poursuit sa stratégie d'acquisitions en Vendée

Par Adrien Borga, le 24 novembre 2017

Le groupe breton Triskalia a fait l'acquisition récemment de sept jardineries en Vendée du groupe Le Bot. La prise de contrôle sera effective au 1er janvier 2018.

La Jardinerie de Luçon (Vendée) a été reprise par Distrivert, une filiale du groupe Triskalia. — Photo : Triskalia

À compter du 1er janvier 2018, le groupe breton Triskalia prendra le contrôle de sept jardineries vendéennes du groupe Le Bot, par le biais de sa filiale Distrivert : Montaigu, Les Herbiers, Chantonnay, Saint-Hilaire-de-Riez, Les Sables-d’Olonne, Luçon et Fontenay-le-Comte. Ces jardineries réalisent un chiffre d'affaires cumulé de 14 millions d'euros et emploient 85 salariés.

Un spécialiste de la distribution à la tête des magasins vendéens

La transmission de cette entreprise a été réalisée à la suite du retrait des affaires des anciens dirigeants de ces jardineries. C'est Dominique Méheust, précédemment responsable distribution Est-Bretagne à Triskalia et ancien directeur des Magasin Vert de Plérin et Dinan, qui sera le directeur d’exploitation de ce réseau de magasins vendéens.

Une stratégie assumée d'expansion dans le secteur

Cette acquisition fait suite au rachat des jardineries de Rieux et Josselin (Morbihan) en 2016 et, début octobre, de celle de Vihiers (Maine-et-Loire). Triskalia entend se développer dans la distribution du jardin. Distrivert compte aujourd'hui 16 jardineries (Magasin Vert), 35 jardineries de proximité (Point Vert Le Jardin) pour plus de 900 salariés en CDI et réalise un chiffre d’affaires de 175 millions d’euros.

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture