Nantes

Énergie

Systovi accélère sa production de panneaux solaires

Par Caroline Scribe, le 19 mars 2018

Les quatre centrales de la Sem Vendée Energie, la base sous-marine de Lorient, le futur Min de Nantes ou encore les ombrières du Zénith à Nantes seront équipées de panneaux solaires fournis par Systovi. La société nantaise se met en ordre de marche, avec à la clé un nouvel outil industriel représentant un investissement de 6,8 M€ de la part de l'actionnaire.

Pascal Janot, dirigeant de Systovi, mise sur les solutions solaires pour l'autoconsommation du particulier.
Pascal Janot, dirigeant de Systovi, mise sur les solutions solaires pour l'autoconsommation du particulier. — Photo : Caroline Scribe - Le Journal des Entreprises

Spécialisée dans la conception, la fabrication et la commercialisation de solutions solaires, le Nantais Systovi voit son carnet de commandes prendre du volume : 65 000 panneaux fabriqués pour la Sem Vendée Énergie, 18 000 à livrer pour le futur Min de Nantes ou encore environ 7 000 pour équiper les ombrières du parking du Zénith nantais et 10 000 sur le toit de l'ancienne base sous-marine de Lorient.

De nouvelles solutions pour l'autoconsommation du particulier

« L'État  a introduit de nouveaux critères de sélection dans ses appels d'offres qui mixent bilan carbone et prix du kWh d’électricité. Nous avons beaucoup travaillé pour améliorer le bilan carbone de nos produits pour nous repositionner sur le marché et revenir dans la course face à la concurrence chinoise. Ces gros chantiers nous procurent des volumes qui nous permettent de trouver de la compétitivité. Nous restons cependant concentrés sur le marché résidentiel », explique Pascal Janot, PDG de Systovi.

« On sort du système de rachat d'électricité par l'État. Les particuliers ont désormais la possibilité de consommer l'électricité qu'ils produisent »

La société, qui a vu son chiffre d'affaires passer de 17 à 29 M€ entre 2016 et 2017 et ses effectifs doubler pour atteindre 105 salariés, mise sur deux axes de développement en 2018 : le lancement en avril prochain de la nouvelle version de son dispositif R Volt et la mise en place de solutions pour l'autoconsommation du particulier. « On sort du système de rachat d'électricité par l'État. Les particuliers ont désormais la possibilité de consommer l'électricité qu'ils produisent », commente le dirigeant. Outre le renforcement de son offre commerciale, Systovi travaille sur la mise en place de nouveaux outils marketing et commerciaux pour accélérer le développement de son marché.

Un nouvel outil industriel

Pour accompagner le développement de son activité, Systovi a investi, en septembre dernier, 1,4 M€ dans une nouvelle ligne de production afin de doubler ses capacités. L'entreprise déménagera en août 2018 sur un nouveau site de 9 600 m², à Carquefou, dont 8 000 m² en production et le reste en bureaux. En cours de construction, ces nouveaux bâtiments représentent un investissement de 6,8 M€ pour le groupe Cetih, actionnaire majoritaire de Systovi. « Cet investissement nous permet de rationaliser nos process de production en regroupant nos activités de production, de stockage, de préparation de commandes, le R&D et l'administratif en un même lieu », indique Pascal Janot.

Pascal Janot, dirigeant de Systovi, mise sur les solutions solaires pour l'autoconsommation du particulier.
Pascal Janot, dirigeant de Systovi, mise sur les solutions solaires pour l'autoconsommation du particulier. — Photo : Caroline Scribe - Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail