Industrie

SFCMM : La PME herblinoise investit 1,4million d'euros

Par S.V., le 04 novembre 2011

Métallurgie L'Herblinois SFCMM investit 1,4M€ dans deux nouvelles machines de découpe de tubes et de profilés en métal.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

SFCMM investit de nouveau dans son appareil productif. La PME herblinoise spécialisée dans le cintrage et la découpe de tubes et de profilés en métal vient de se doter de deux nouvelles machines de découpe: une unité de sciage automatisée de 300.000€ et une nouvelle machine-la quatrième-de découpe laser. Moyennant 1,1million d'euro d'investissement, cette machine allemande d'une vingtaine de mètres de long va permettre à l'équipe dirigée par Olivier Baret de réaliser des pièces de plus grande dimension:«Nous allons pouvoir découper des tubes de 250 millimètres de diamètre, contre 150 auparavant. Nous sommes très peu d'industriels à être en mesure de travailler des pièces de cette dimensionen France», indique le chef d'entreprise qui espère répondre aux besoins de nouveaux marchés:machinisme agricole, manutention et charpente métallique.




Création d'un service express

L'arrivée de cette nouvelle machine suit de quelque mois un investissement de 500.000€ réalisé dans une cintreuse, là encore dédiée aux pièces de grande dimension. En augmentant les capacités de production de la PME, Olivier Baret espère aussi faciliter la mise en place d'un nouveau service. «On met en place le "chrono laser tube" à travers lequel nous nous engageons à effectuer une livraison en 48heures maximum. On s'est inspiré de ce qui se pratique dans les services, en vendant non plus seulement un produit mais aussi un délai.Avant, un client qui voulait tout, tout de suite, ça pouvait désorganiser la production. Aujourd'hui, nous nous organisons en interne pour répondre à ce type de demande et pour transformer ce qui pouvait parfois être une contrainte en atout. Surtout que l'on sent que nos clients sont de plus en plus pressés», explique le P-dg.




30% de croissance

Celui-ci vient de clore au 31août un très bon exercice 2010/2011. Le dirigeant tablait sur une croissance de 10%. Il termine l'année à 10,5millions d'euros de chiffre d'affaires, en progression de 30%. Il faut, d'une part, y voir le fruit d'une stratégie de diversification, SFCMM allant désormais chercher des clients en dehors de l'Ouest, son terrain de chasse historique. D'autre part, «l'année a été marquée par le retour d'un certain nombre d'anciens clients», se félicite Olivier Baret.Le dirigeant nantais reste toutefois prudent: «Depuis la rentrée de septembre, l'activité a un peu marqué le pas. On sent les entreprises moins euphoriques qu'en début d'année. Je reste malgré tout optimiste. La recette, c'est la diversification».

SFCMM



(Saint-Herblain) P-dg: Olivier Baret 45 salariés 10,5millions d'euros de CA 02 51 80 67 00

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition