Industrie

SFCMM : LA PME compte.. : sur le soleil !

Par la rédaction, le 05 avril 2013

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Plutôt que de payer la note du couvreur, Olivier Baret (en photo) a décidé d'investir... dans des panneaux solaires. Le P-dg de l'entreprise herblinoise SFCMM (47 salariés, 11,5 M€ de CA), spécialisée dans le cintrage et la découpe de tubes et de profilés en métal, s'est doté en fin d'année 2012 d'une installation photovoltaïque de 1.000 m². « Il nous fallait refaire une partie de la toiture. Plutôt que de dépenser de l'argent pour une nouvelle toiture qui ne rapporte rien, j'ai décidé d'investir dans des panneaux photovoltaïques. Ma motivation n'est pas de gagner de l'argent mais d'investir dans un équipement qui peut s'autofinancer dans le temps », explique Olivier Baret. Pour cela, le chef d'entreprise a dû débourser 500.000 euros. C'est le double du prix d'un simple renouvellement de toiture. Mais cette somme, le chef d'entreprise compte la regagner dans quinze à vingt ans, en revendant à EDF l'électricité produite par les panneaux solaires. Afin de réduire les risques de mauvaises surprises, il a pris plusieurs extensions de garanties. Le matériel est assuré pour 20 ans, le rendement des panneaux aussi. « La seule chose qui n'est pas garantie, c'est le soleil », commente le chef d'entreprise. À l'instar de ses confrères du BTP ou de l'agriculture, l'industriel pourrait donc désormais porter un oeil plus attentif à la météo. Tél. : 02 51 80 67 00

  • ILS investissENT

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition