Industrie

SFCMM : 500.000€ investis dans une cintreuse

Par S.V., le 07 mai 2010

Résistant assez bien à la crise, SFCMM investit 500.000€ dans une cintreuse de grande dimension.
Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

La PME herblinoise spécialisée dans le travail du métal (cintrage et découpe laser de tubes et profilés) résiste bien à la crise. Certes, le chiffre d'affaires est en retrait de 25% en 2009. Mais cette baisse s'explique en grande partie par la chute des cours de l'acier ainsi que par une diminution du recours à la sous-traitance. Du coup, «en nombre d'heures productives vendues, nous sommes sur le même rythme en 2009 qu'en 2008. Nous avons connu une petite restructuration en début de crise avec quelques personnes qui souhaitaient quitter l'entreprise et qui n'ont pas été remplacées. Les affaires sont un peu plus dures mais on ne s'en tire pas si mal», expose Olivier Baret, P-dg de SFCMM. En atteste, un résultat d'exploitation qui demeure à un bon niveau (1,1M€). Face à la période de crise, le dirigeant nantais a développé des marchés émergents, comme l'aménagement de magasins, et est sorti de ses bases du grand Ouest. «Nous avons ainsi réalisé un très bon salon dans la région lyonnaise. Il n'y avait pas beaucoup d'exposants et nous sommes repartis avec une trentaine de contacts sérieux dont la moitié s'est concrétisée. Comme quoi, il ne faut pas délaisser le développement commercial dans une période difficile», indique Olivier Baret.




Début 2010 encourageant

La conjoncture ne freine pas non plus l'entrepreneur en matière d'investissement. SFCMM vient d'injecter 500.000€ dans une cintreuse à trois galets. Ce nouvel outil permettra de donner une courbure à des pièces de grande dimension destinées principalement aux marchés de la charpente métallique, mais aussi de la chaudronnerie et du génie civil. «Nous étions limités dans nos capacités en matière de cintrage. Avec cette machine, nous figurons parmi les mieux équipés au niveau français», explique le dirigeant. L'investissement génère la création de deux postes de travail supplémentaires. Autre bonne nouvelle: le retour en ce début d'année de la croissance. L'activité de SFCMM est en moyenne en hausse de 8% par rapport à l'an passé, la tendance s'accélérant au cours des dernières semaines.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition