Vendée

Ameublement

Sa nouvelle ligne de production propulse Gautier dans l'industrie 4.0

Par Cyril Raineau, le 13 janvier 2022

L’inauguration, jeudi 13 janvier, d’une ligne de fabrication à la commande de meuble, symbolise un tournant majeur pour le vendéen Gautier. L’ETI, chantre du made in France, a investi 12 millions d’euros dans un outil ayant demandé 30 000 heures de réflexion.

La nouvelle ligne de production à la commande de Gautier a nécessité 12 millions d’euros d’investissement.
La nouvelle ligne de production à la commande de Gautier a nécessité 12 millions d’euros d’investissement. — Photo : Cyril Raineau

Une ligne de production a reçu tous les honneurs, jeudi 13 janvier. C’était à Saint-Prouant, au cœur du bocage vendéen. Gautier, ETI familiale de 750 salariés, inaugurait "Batch One", symbole pour le spécialiste du meuble de "reconquête industrielle".

"Un nouveau monde nous attend", lance David Soulard, directeur général d’une entreprise très ancrée sur son territoire qu’il qualifie "d’ébénisterie industrielle." Ce nouveau monde, c’est celui d’agenceur, "pour mieux suivre les évolutions de la maison". Et afin d’intégrer ce monde d’agenceur, "il fallait nous doter d’un outil industriel" : Gautier, plus 60 ans d’âge, est entré de plain-pied dans l’industrie 4.0.

Répondre aux nouvelles attentes des consommateurs

Trente mille heures de réflexion ont permis de créer cette ligne de fabrication "unique en Europe", selon David Soulard. Sa particularité : répondre à la demande croissante des consommateurs pour le meuble personnalisé. Autrement dit, cette ligne quasi autonome, en mesure de tourner 24 heures sur 24 et sept jours sur sept, fabrique les pièces à la demande. Et au-delà d’être en adéquation avec les nouvelles attentes de consommation, Batch One offre à Gautier l’atout non négligeable de réduire les stocks, lesquels ont un coût pour l’entreprise, et de gagner en rentabilité puisque l’outil est adapté à la fabrication unitaire.

Douze millions d’euros d’investissement ont été nécessaires pour la faire naître. L’État, à hauteur de 1,5 million d’euros dans le cadre du plan de relance, et la Région, avec un soutien de 2 millions d’euros, ont participé au financement. Selon David Soulard, le nouvel équipement générera 15 millions de chiffre d’affaires supplémentaires pour Gautier. Trente-cinq nouveaux emplois accompagnent cet outil : magasiniers, conducteurs de ligne, gestionnaires logistiques…

David Soulard, directeur général de Gautier : "Le Made in France nous porte".
David Soulard, directeur général de Gautier : "Le Made in France nous porte". - Photo : Cyril Raineau

L’ETI aux 120 magasins dans le monde (dont récemment Dubaï et Doha) a bouclé une année 2021 sur une croissance de 26 %, portant le chiffre d’affaires à 120 millions d’euros (dont 20 % à l’export). À ce fort développement, deux principales explications : les confinements qui ont recentré les consommateurs sur leur maison et ""le Made in France nous porte", remarque le directeur général.

Du bois exclusivement d’origine française

Huit mille meubles sortent chaque jour des trois sites de production de Gautier, tous situés en Vendée et à moins de 10 kilomètres de distance les uns des autres. Tout d’abord de Saint-Prouant, où se situe la nouvelle ligne de production ultramoderne. Force du symbole, ce site n’était plus qu’un lieu de stockage et d’expédition à la suite de l’arrêt, au début des années 1990, de la production de plaquage. Du Boupère ensuite, siège social mais aussi zone d’assemblage des meubles pré-montés où, en 2015, 10 millions d’euros ont été investis là encore dans une ligne de production. Enfin de Chantonnay, un lieu dédié à la grande distribution et à la fabrication de meubles en kit. Autre cocorico, 100 % du bois utilisé par Gautier provient de forêts françaises, toutes situées à moins de 300 km des usines.

La nouvelle ligne de production à la commande de Gautier a nécessité 12 millions d’euros d’investissement.
La nouvelle ligne de production à la commande de Gautier a nécessité 12 millions d’euros d’investissement. — Photo : Cyril Raineau

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail