Loire-Atlantique

Logistique

Interview Ronan Le Corre (U Log) : « Nous allons investir 200 millions d'euros dans la mécanisation »

Entretien avec Ronan Le Corre, directeur général de U Log

Propos recueillis par Amandine Dubiez - 03 octobre 2019

Le directeur général de U Log, la société logistique basée à Carquefou qui alimente tous les magasins U de France, annonce un plan d’investissement de 200 millions d’euros dans les trois prochaines années. Le but : mécaniser le plus possible les 29 sites logistiques, tout en embauchant, massivement. U Log recrute 500 à 600 personnes pour faire face à une demande en volume en augmentation de 2 à 3 % par an.

Ronan Le Corre est directeur général de U Log depuis 2016.
Ronan Le Corre est directeur général de U Log depuis 2016. — Photo : U Log

Le Journal des Entreprises : Vous venez de finir un plan d’investissement de 100 millions d’euros. Quel est le prochain pour les années à venir ?

Ronan Le Corre : Nous allons investir 200 millions d’euros dans les trois prochaines années dans la mécanisation de nos entrepôts. Nous avons déjà commencé à installer des solutions mécanisées qui concernent les liquides et les produits secs, ce qui nous coûte 12 millions d’euros par site. Nous avons équipé cinq sites sur dix pour le moment et nous avons aussi équipé quatre site de solutions mécanisées pour manipuler les fruits et légumes.

Le principe était de trouver une solution pour réduire la pénibilité sur la manipulation des produits lourds et notamment sur le transport de liquides, qui représentent 35 % des volumes d’un entrepôt. Avec cet équipement, dont dispose celui de Saint-Aignan-de-Grand-Lieu (Loire-Atlantique), la machine enlève les liquides d’une même marque des palettes pour refaire une commande magasin avec plusieurs références. Les résultats sont déjà très concrets, le coût logistique baisse et la pénibilité du travail aussi. Cela nous permet de traiter 300 colis par heure, contre 240 auparavant. 

Est-ce que vous aurez un jour des entrepôts entièrement automatisés ?

R. L.C : On ne croit pas à la totale automatisation qui coûte cher et n’apporterait pas un retour sur investissement certain. Il n’est pas question d’investir dans une solution avec un retour sur investissement trop long, alors que l’on ne sait pas comment s’organisera la logistique dans 10 ans. Je prends souvent l’exemple des drive : personne n’avait anticipé leur succès 10 ans auparavant.

« La robotisation ne nous empêche pas de recruter. »

On a choisi de faire un mixte. La robotisation ne nous empêche pas de recruter. Nous avons embauché un peu moins de 1 000 personnes partout en France l'an dernier et nous comptons encore recruter entre 500 et 600 collaborateurs dans les prochains mois. Nous avons accéléré les embauches depuis que nous avons regroupé l’ensemble de nos sites logistiques en 2016 et élaboré un nouveau plan stratégique. Ces recrutements répondent aussi à une demande forte de nos magasins. Le volume augmente de 2 à 3 % par an, ce qui correspond à 25 millions de colis par an, soit l’équivalent de l’ouverture d’un nouvel entrepôt par année.

Vous comptez aussi développer le transport de colis pour des acteurs externes à Système U. Pouvez-vous être plus précis ?

R. L.C : Oui, c’est quelque chose que nous faisons déjà depuis 10 ans dans l’Ouest : ramener, dans les camions vides de retour de livraison (U log fait rouler 1 800 camions par jour, NDLR) des colis pour des clients extérieurs. Cela nous apporte 100 M€ de CA par an aujourd’hui. Le but est de généraliser ce principe à tous les entrepôts et d’arriver à 150 M€ de CA sur ce créneau dans les 3 à 4 ans. Aujourd’hui, U Log réalise 780 M€ de CA et compte 6 000 salariés. L'entreprise fédère 29 entrepôts, au service de 1 579 magasins.

Ronan Le Corre est directeur général de U Log depuis 2016.
Ronan Le Corre est directeur général de U Log depuis 2016. — Photo : U Log

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail