Vendée

Plasturgie

Reprise, Prochimir nourrit de grandes ambitions

Par la rédaction, le 05 janvier 2015

PLASTURGIE Suite au retrait du fonds MBO Partenaires, des cadres de Prochimir ont repris la PME. Portée par l'international, elle anticipe 25 % de croissance d'ici 2016.

Vianney Lescroart, président de Prochimir et Jérôme Alexandre, directeur général, produisent des films adhésifs thermocollants à Pouzauges.
Vianney Lescroart, président de Prochimir et Jérôme Alexandre, directeur général, produisent des films adhésifs thermocollants à Pouzauges. — Photo : Le Journal des Entreprises

A la faveur du retrait de son actionnaire majoritaire, MBO Partenaires, les cadres dirigeants de Prochimir ont saisi l'opportunité de prendre les rênes de la PME. Vianney Lescroart et Jérôme Alexandre, respectivement président et directeur général de Prochimir, sont aujourd'hui majoritaires. Le tour de table inclut CM-CIC Captial Finance qui investit au passage 3,65 millions d'euros pour soutenir le développement du fabricant de films techniques pour l'industrie.

Films plastiques pour l'automobile et le bâtiment

À Pouzauges, ces films sont conçus à partir de billes plastiques fondues, chauffées puis étirées sur une dizaine de mètres de hauteur. Ces films réalisés par Prochimir sont notamment utilisés pour coller entre eux divers matériaux (textiles, mousse ou métal), sous l'action de la chaleur et d'une pression. Ces films thermocollants sont par exemple utilisés dans le secteur automobile (60 % de l'activité) pour des pièces d'isolation phonique ou de pavillon. Pour le bâtiment, ils servent au collage des sous-couches des revêtements de sols plastiques et de matériaux isolants. Ses autres débouchés ? La santé, le textile... Prochimir est aussi capable de produire des films aux multiples vertus : étanchéité aux fluides ou à l'air, respirabilité...

Des produits techniques plutôt que du volume

En forte croissance, la PME (45 salariés, 11 M€ de CA) table sur un chiffre d'affaires de 13 millions d'euros pour 2014 puis vise la barre des 16,5 millions d'euros à l'horizon 2016.

Si elle réussit son pari, elle aura alors doublé son chiffre d'affaires de 2010. Son patron, Vianney Lescroart y voit le fruit d'un double choix stratégique : « un positionnement sur un marché de niche et l'accélération des exportations ». Le premier virage a lieu en 2009. Jusqu'alors, la PME fabriquait aussi des films d'emballage pour l'agroalimentaire. « C'était un marché de gros volumes, où les professionnels se livrent à une course à la taille, où les marges au kilogramme extrudé s'amenuisent et où l'impact de la volatilité du cours des matières premières est important, décrit le président de Prochimir. Rester sur l'emballage alimentaire et les marchés de volume aurait été dangereux à terme. Sur ces marchés, on dépend d'un nombre de clients plus restreint... ».

Sa société a préféré se centrer uniquement sur les produits techniques à tonnages plus faibles mais avec plus de technicité et une valeur ajoutée supérieure. Depuis, les ventes à l'international sont passées de 45 % à plus de 75 % de l'activité. Dont 16 % pour le grand export (USA, Chine, Afrique du Sud...). Prochimir vient même d'ouvrir une filiale commerciale aux USA.

2,3 M€ investis en 2014

Pour rester compétitive, Prochimir a acquis en 2014 une nouvelle extrudeuse capable de produire des films encore plus complexes, dotés de cinq couches (contre trois auparavant), lui permettant de s'ouvrir de nouveaux marchés. Cet investissement (2,3 M€ avec les achats périphériques) devrait contribuer à générer un chiffre d'affaires additionnel de huit à dix millions d'euros à terme.

Vianney Lescroart, président de Prochimir et Jérôme Alexandre, directeur général, produisent des films adhésifs thermocollants à Pouzauges.
Vianney Lescroart, président de Prochimir et Jérôme Alexandre, directeur général, produisent des films adhésifs thermocollants à Pouzauges. — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.