Nantes

Investissement

Interview Qui veut intégrer l’accélérateur de start-up créé par Rob Spiro ?

Entretien avec Rob Spiro

Propos recueillis par propos recueillis par A.D - 15 juin 2017

L’entrepreneur américain Rob Spiro lance en septembre à Nantes un programme d’accélération de start-up. Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 16 juillet. Cinq start-ups ayant un potentiel de développement à l’international seront sélectionnées.

Rob Spiro, fondateur et directeur de l'accélérateur de start-up Imagination Machine à Nantes
Rob Spiro, fondateur et directeur de l'accélérateur de start-up Imagination Machine à Nantes — Photo : Amandine Dubiez-JDE

Rob Spiro est un entrepreneur américain ayant vécu dix ans à San Francisco. Il a fondé Aardvark, racheté par Google pour 50 millions de dollars. Il a dirigé les équipes qui ont lancé Hangouts et Google+, puis il a fondé la société Good Eggs, qui compte désormais des centaines d'employés. Il est arrivé à Nantes pour des raisons personnelles, puis a découvert et apprécier l’énergie et le dynamisme de l’environnement économique nantais. Il a décidé de lancer un accélérateur pour des start-ups avec un potentiel à l’international. Interview

Le Journal des Entreprises : L’accélérateur s’appelle Imagination Machine. En quoi consiste-t-il ?

Rob Spiro : « C’est un accélérateur qui va accompagner pendant trois mois cinq start-up. Il n’est pas réservé aux entreprises locales, toutes les start-ups même étrangères peuvent postuler, du moment qu’elles ont « l’esprit nantais », c’est-à-dire qu’elles sont créatives, aiment travailler en communauté, en respectant l’environnement. Elles doivent avoir un potentiel de développement à l’international. On va les accompagner pendant trois mois de septembre à décembre. Le programme se déroulera en anglais. 15 000 euros seront investis dans chacune des start-ups sélectionnées. »

Qui finance Imagination Machine ?

R.B. : « Imagination Machine est financé par une vingtaine d’entrepreneurs locaux qui investissent personnellement dans le projet. Julien Hervouët (iAdvize), Mickael Froger (Lengow), Fred de Gombert (Akaneo), Gregoire Monconduit (Rosemood), Anais Vivion (BeApp), Vincent Roux (Intuiti), font partie de ces mentors. »

Comment cela va se passer ?

R.B. : « Je vais encadrer à temps plein les start-ups. Quelques investisseurs viendront aussi donner des conseils. Le programme se fera entièrement en anglais. »

Quel est le but de l’accélérateur ?

R.B. : « Le but est d’aider ces entreprises à trouver rapidement une communauté de clients sur un marché international. Imagination Machine veut aussi les aider à lever des fonds. Je vais essayer d’attirer des fonds américains. »

Quelles sont les dates ?

R.B. : « Les candidatures sont ouvertes jusqu’au 16 juillet. Le programme démarre en septembre. »

Où cela se déroule t-il ?

R.B. : « Les start-ups sélectionnées seront hébergées au sein de La Cantine où je loue un espace de 150m². »

La Cantine devrait bientôt déménager dans des nouveaux locaux, derrière le Tribunal de Grande Instance ( ndlr)

Rob Spiro, fondateur et directeur de l'accélérateur de start-up Imagination Machine à Nantes
Rob Spiro, fondateur et directeur de l'accélérateur de start-up Imagination Machine à Nantes — Photo : Amandine Dubiez-JDE

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.