Nantes

Conseil

Quaternaire : Le cabinet de conseil en forte croissance

Par Caroline Scribe, le 04 décembre 2015

Un an après la reprise du capital par ses associés minoritaires, le cabinet de conseil Quaternaire affiche une croissance à deux chiffres sur un marché atone.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Performance durable et bien-être au travail sont liés. Cela ne fait aucun doute pour Philippe Delwarde, président de la société de conseil en management nantaise Quaternaire. Reprise il y a un an par ses huit associés minoritaires, l'entreprise table sur une nouvelle croissance à deux chiffres en 2015 après celle de 18 % réalisée en 2014. Le chiffre d'affaires, qui s'établissait à 6,5 millions d'euros en 2013, a été porté à 7,4 millions en 2014. Il devrait atteindre 8,5 millions d'euros en 2015, pour 50 salariés, répartis entre Nantes, Paris et Lyon.

Cap vers le Brésil, l'Italie et la Grande-Bretagne

Sur un marché atone, le dirigeant explique cette réussite par la conjonction de trois éléments : « Quaternaire existe depuis 2006 et bénéficie du retour sur investissement de tout le travail effectué, notamment sur le plan humain. Le taux de satisfaction de nos clients s'élève à 94 %. Enfin, une vraie dynamique s'est enclenchée autour de notre projet d'entreprise à l'horizon 2021 qui associe performance et bien-être, chez nous et chez nos clients. Le bien-être ce n'est pas un truc de riche. On peut faire des choses simples, en écoutant les gens, en mettant du lien, en favorisant la transparence... ».

Dans les années à venir, le déploiement à l'international constitue un axe de développement majeur pour Quaternaire. Déjà présent en Allemagne, Tchéquie, Slovaquie, Pologne et Espagne, le cabinet de conseil devrait s'implanter prochainement au Brésil, en Italie et en Grande-Bretagne. « L'international reste un axe clé pour l'entreprise mais nous avons infléchi notre stratégie. Pour accompagner nos clients à l'international, nous pouvons intervenir via notre propre réseau mais aussi via des partenaires. Nous savons déployer des moyens forts pour identifier rapidement des partenaires locaux », explique Philippe Delwarde. Autre axe de développement : après avoir beaucoup investi dans les secteurs de l'agroalimentaire et de la banque, Quaternaire travaille actuellement à identifier un troisième marché cible qui sera défini courant 2016.

12 millions en 2021 ?

Par ailleurs, d'autres marchés semblent prometteurs, comme celui de la formation qui « ouvre de belles perspectives à 18 mois », selon le dirigeant. Ces différents chantiers doivent permettre à Quaternaire de porter son chiffre d'affaires à 12 millions d'euros d'ici 2021.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises