Nantes

Immobilier

Propriétés Privées repris par un capital-investisseur

Par S.V., le 01 juin 2016

La société de capital-investissement parisienne Pragma Capital vient de reprendre 100% du capital de Propriétés Privées, une agence immobilière sur internet pesant 10 millions d’euros de chiffre d’affaires.

Sylvain Casters, fondateur et PDG de Propriétés-privées.com
Sylvain Casters, fondateur et PDG de Propriétés-privées.com — Photo : Stéphane Vandangeon Le journal des Entreprises

« Je m’étais fait une promesse il y a vingt ans : être à la retraite à 55 ans ». Dirigeant de Propriétés Privées, Sylvain Casters ne réalisera pas son vieux rêve. Celui qui aura 56 ans en juillet vient pourtant de céder 51% des parts de l’agence immobilière qu’il a fondée en 2006 à Pragma Capital. Cette société de capital-investissement parisienne en profite pour reprendre les 49% de capital détenus par le fonds Initiative et Finance. Si le Nantais ne réussira pas à tenir sa promesse, c’est parce qu’il conservera la direction opérationnelle de Propriétés Privées jusqu’au début de l’année 2017. Ensuite, « on a prévu que j’accompagne uniquement l’entreprise sur un plan stratégique. Je vais donc avoir du temps pour mener d’autres projets personnels et professionnels, sans doute moins chronophages. Car, diriger une entreprise qui réalise 10 millions d’euros de chiffre d’affaires n’est pas de tout repos ».  

40% de croissance annuelle

Peut-être. Mais le jeu en vaut largement la chandelle. En dix ans, Propriétés Privées est devenue le numéro quatre du marché de la transaction immobilière menée par des négociateurs indépendants, marché dominé par IAD France. S’appuyant, à la manière d’Uber, sur des travailleurs indépendants, ces entreprises bousculent les agences immobilières traditionnelles. Elles représentent désormais « 10% des 700.000 transactions immobilières réalisées par an en France », indique Sylvain Casters. Et sont en forte croissance. A l’image de Propriétés Privées qui affiche entre 30 et 40% de croissance annuelle depuis sa création. Un élément qui n’a évidemment pas échappé à Pragma Capital. 

100% en ligne et 600 travailleurs indépendants

« Le segment des négociateurs immobiliers indépendants est très prometteur. Et Propriétés Privées, qui est l’un des pionniers sur ce marché et qui a développé une offre 100% sur internet, est une belle société, une bonne base de développement », explique Denis Catz, l’un des associés de la société de capital-investissement parisienne. Rentable, l’entreprise nantaise emploie 14 salariés et s’appuie sur 600 négociateurs indépendants pour réaliser des transactions immobilières, principalement de logements et, depuis un an, de locaux d’entreprise et commerciaux. 

Second souffle

Malgré ce contexte porteur, Propriétés Privées « a besoin d’un second souffle », assure Sylvain Casters. « Le marché commence à se concentrer. Il faut passer à un stade plus industriel pour que ce modèle devienne véritablement une référence. Je ne me voyais pas gérer cela tout seul », poursuit le chef d’entreprise. Pragma Capital reste discret sur les évolutions futures de l’entreprise. Denis Catz évoque la poursuite des recrutements de négociateurs, la mise en place de nouveaux services et le possible recours à des opérations de croissance externe. Et toujours une forte croissance. La direction de Propriétés Privées table ainsi sur 13 à 15 millions d’euros de chiffre d’affaires cette année. Soit 30 à 50% de croissance.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition