Vendée

BTP

Pourquoi SVPM a été racheté par son confrère choletais Coloralu

Par Florent Godard, le 12 mai 2021

Le Choletais Coloralu (98 salariés, 12,3 M€ de CA) vient de racheter le Vendéen SVPM (72 salariés, 6,6 M€ de CA) basé à Saint-Laurent-sur-Sèvre. Expert en traitement de surface et peinture de profilés aluminium pour la fabrication de menuiseries (fenêtres, volets, etc.), le premier s'enrichit des compétences du second sur le traitement des pièces en acier. Et s'ouvre ainsi à d'autres marchés.

SVPM (72 salariés) a été racheté par Coloralu en novembre 2020.
SVPM (72 salariés) a été racheté par Coloralu en novembre 2020. — Photo : A.Martineau

C’est un mariage entre deux confrères, deux spécialistes du thermolaquage, situés à 30 minutes de route l’un de l’autre. Fin 2020, Coloralu (98 salariés, 12,3 M€ de CA) a racheté le Vendéen SVPM (72 salariés, 6,6 M€ de CA) à Saint-Laurent-sur-Sèvre. Une activité complémentaire.

Deux métiers voisins, des clientèles très différentes

Expert du traitement de surface et de la peinture de profilés aluminium, le premier livre des fabricants de menuiseries (fenêtres, volets, vérandas, etc.) comme K-Line, JH Industries, Bouvet, Akena Vérandas ou encore le groupe Rideau. Actuellement en plein essor, Coloralu  prévoit d’investir près de 7 millions d’euros dans ses usines et entrepôts basés au May-sur-Evre, à 10 km de Cholet.

De son côté, SVPM affiche un tout autre modèle. La PME travaille à 80 % de l’acier et à 20 % de l’aluminium. Surtout des pièces mécanosoudées finies ou quasi finies. Dans ses ateliers, les trois kilomètres de convoyeurs charrient aussi bien des pièces pour des clients du secteur de la manutention (Manitou, Fenwick), du ferroviaire (Alstom), de l’automobile (Toyota) ou encore de l’électronique. Assez peu pour le BTP. Généralement en sous-traitant de rang 2, parfois fois en direct pour Manitou. SVPM réalise enfin des prestations d’assemblage (d’armoire électrique, de mobiliers…).

Un million d’euros bientôt investis en Vendée

Ancien propriétaire, José Lucas, patron du groupe du même nom basé dans les Deux-Sèvres, souhaitait partir en retraite. Une aubaine pour Coloralu. "Le rachat aidera à créer un groupe stable, en élargissant la clientèle de Coloralu et réduira notre dépendance envers le bâtiment", se réjouit Gilles Person. Pour croître, la PME devait aussi atteindre une taille critique, en étoffant ses fonctions supports, du commercial au responsable environnement. C’est chose faite.

Prochaine étape : injecter un million d’euros en Vendée dans les 12 mois. Coloralu va d’abord y déployer ses systèmes d’information et de gestion de production assistée par ordinateur. Et prévoit en outre d’améliorer les lignes de traitement chimique et de robotiser certaines tâches.

DG adjoint de Coloralu, Gildas Jalais occupe également aujourd'hui la fonction de directeur de SVPM à Saint-Laurent-sur-Sèvre.
DG adjoint de Coloralu, Gildas Jalais occupe également aujourd'hui la fonction de directeur de SVPM à Saint-Laurent-sur-Sèvre. - Photo : SVPM

SVPM est aujourd’hui pilotée par Gildas Jalais, DG adjoint de Coloralu et associé de Gilles Person. Le nouvel ensemble, qui comprend six lignes de thermolaquage dont deux au May-sur-Evre et quatre en Vendée, constitue le groupe Livmétal, détenu par ce dernier. "Les deux entités seront plus fortes ensemble", assure Gilles Person.
D’un côté, Coloralu devrait donc rapidement apporter à son confrère une expertise supplémentaire en matière de traitement chimique et des outils informatiques performants. En retour, l’entreprise vendéenne va notamment lui faire bénéficier d’une chaîne de production spécialisée dans les très petites pièces en grandes séries ou encore d’une équipe de maintenance étoffée. Le travail en commun a débuté. Les commerciaux proposent déjà une offre élargie. Les synergies possibles sont légion.

SVPM (72 salariés) a été racheté par Coloralu en novembre 2020.
SVPM (72 salariés) a été racheté par Coloralu en novembre 2020. — Photo : A.Martineau

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail