Vendée

Industrie

Pourquoi Akena Vérandas se lance dans l’abri de piscine

Par Jéromine Doux, le 17 avril 2019

Le fabricant vendéen de vérandas Akena Vérandas vient de racheter le toulousain Azenco, le numéro 2 français de l'abri de piscine. Grâce à cette opération, Akena Vérandas prend pied dans un marché en forte croissance.

Christophe Chabot, président d'Akena Vérandas, vient de racheter le toulousain Azenco pour se positionner sur le marché de l'abri de piscine.
Christophe Chabot, président d'Akena Vérandas, vient de racheter le toulousain Azenco pour se positionner sur le marché de l'abri de piscine. — Photo : Jéromine Doux - Le Journal des Entreprises

« À l’origine, je ne voulais pas me positionner sur ce marché pour une raison très personnelle : je trouvais les abris de piscine très laids », raconte Christophe Chabot, le président d’Akena Vérandas, un fabricant de vérandas et de pergolas basé à Dompierre-sur-Yon, en Vendée. Le dirigeant vendéen s’est depuis ravisé et parle même aujourd’hui d'« erreur stratégique ». Une erreur qu’il s’évertue à corriger en rachetant, début avril après deux ans de négociations, le deuxième fabricant français de l’abri de piscine, le toulousain Azenco (250 salariés, 35 M€ de CA).

Grâce à cette opération de croissance externe, Akena Vérandas (65 M€ de CA, 400 salariés) « rattrape son retard » et se positionne directement sur un marché prometteur. « Je suis obligé de reconnaître que nous étions passés à côté alors qu’il est plus beaucoup plus facile et beaucoup plus rentable que celui de la véranda », concède le dirigeant. Alors que le marché de la véranda a plutôt tendance à stagner, celui des abris de piscine est en pleine croissance. « Avec l’augmentation des températures, on voit notamment de plus en plus de piscines dans le nord de la France », assure Christophe Chabot.

20 points de vente supplémentaires

Azenco permet également à l’entreprise vendéenne de mailler davantage le territoire. « Nous prévoyons d’ouvrir 20 nouveaux points de vente en 2019, notamment sur l’axe Metz-Lyon, précise Dany Rabiller, directeur général d’Akena Vérandas. Pour accroître notre présence en France, nous allons également nous appuyer sur le réseau de distribution d’Azenco. » Akena Vérandas veut aussi profiter de ce rapprochement pour mettre un pied à l’étranger. En commençant par l’Espagne. « Azenco est présent à Saint-Sébastien et Barcelone. Grâce à un commercial que nous sommes en train de former, nous allons pouvoir commencer à exporter nos vérandas », poursuit Dany Rabiller qui envisage également de s’implanter en Italie, chez un revendeur. Azenco, présent en Israël et dans sept pays d’Europe, réalise 3 millions d’euros de chiffre d’affaires à l’export.

15 % de croissance minimum

Avec ce rapprochement, les opportunités de développement des deux sociétés sont donc en train de se multiplier. « Nous devrions enregistrer une croissance d’au moins 15 % cette année et dépasser les 100 millions d’euros de chiffre d’affaires », confie le président d’Akena Vérandas. Pour accompagner ce développement, le dirigeant investit 3 millions d’euros dans un agrandissement de 5 000 m² afin d’accueillir une nouvelle ligne de production de vérandas. En avril 2020, le site de Dompierre-sur-Yon s’étendra sur 17 000 m². En parallèle, 60 à 80 personnes devraient venir gonfler les effectifs. « Nous recherchons surtout des poseurs car notre atout est d’installer les vérandas chez nos clients », explique Christophe Chabot, pour qui tout l’enjeu est désormais de réussir à maîtriser la croissance de l’entreprise. « Il ne faut pas que l’on aille trop vite pour éviter à tout prix les malfaçons. C’est ce que peut engendrer une trop forte croissance, nous avons déjà connu cela. »

Christophe Chabot, président d'Akena Vérandas, vient de racheter le toulousain Azenco pour se positionner sur le marché de l'abri de piscine.
Christophe Chabot, président d'Akena Vérandas, vient de racheter le toulousain Azenco pour se positionner sur le marché de l'abri de piscine. — Photo : Jéromine Doux - Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.