Vendée

BTP

Porté par la bonne tenue du secteur du BTP, le groupe Herige a résisté à la crise en 2020

Par Olivier Hamard, le 31 mars 2021

Malgré un chiffre d’affaires en baisse en 2020, le groupe vendéen de négoce de matériaux de construction Herige a terminé l’année avec un résultat supérieur à celui de 2019.

Le groupe Herige a enregistré un résultat net de 10,7 millions d’euros en 2020 contre 7,5 millions d’euros en 2019.
Le groupe Herige a enregistré un résultat net de 10,7 millions d’euros en 2020 contre 7,5 millions d’euros en 2019. — Photo : HERIGE

Le rebond dans les secteurs du bâtiment et des travaux publics au cours de la seconde moitié de 2020 ont permis au groupe vendéen Herige de terminer l’année 2020 avec un résultat positif en cette période de crise. Certes, le négociant en matériaux de constructions, qui emploie plus de 2 300 collaborateurs, a vu son chiffre d’affaires baisser de 3 % par rapport à 2019 (600 M€ contre 622 M€). Mais il enregistre un résultat net en augmentation de 3,2 M€, passant de 7,5 M€ en 2019 à 10,7 M€ en 2020. "L’agilité, le déploiement de protocoles sanitaires pour la reprise d’activité, le plan de réduction des coûts et le renforcement de la liquidité du groupe ont eu un impact majeur sur les résultats 2020", indique Benoît Hennaut, le président du directoire du groupe Herige.

Un marché de la rénovation en croissance

Après un premier semestre marqué par une forte chute de l’activité au printemps en raison de la crise sanitaire, le BTP a enregistré une forte reprise dès l’été 2020. "Cette reprise est moins marquée dans le marché de la construction neuve, analyse Benoît Hennaut, même si l’ouest de France est moins touché, mais cela ne sera pas durable et il va reprendre." Le marché de la rénovation, qui représente 60 % de l’activité du groupe, est revenu quant à lui fin 2020 quasiment à son niveau d’avant-crise. "C’est un marché solide, accompagné par les aides à la rénovation, en croissance mesurée qui va se poursuivre", estime Benoît Hennaut. En 2020, le groupe vendéen a donc bien résisté dans ses trois principales activités : le négoce de matériaux de construction, avec VM (338 M€ de CA), la fabrication de menuiseries avec Atlantem (132 M€ de CA) et le béton avec Edycem (114 M€).

Pour 2021, le groupe vendéen annonce vouloir s’engager dans une politique RSE ambitieuse, pour réduire son empreinte carbone sur l’ensemble de sa chaîne de valeur et valoriser le capital humain. Herige veut aussi continuer d’accélérer dans le domaine de l’innovation, entre autres avec l’utilisation de la data pour optimiser ses performances et en digitalisant ses process et ses services.

Le groupe Herige a enregistré un résultat net de 10,7 millions d’euros en 2020 contre 7,5 millions d’euros en 2019.
Le groupe Herige a enregistré un résultat net de 10,7 millions d’euros en 2020 contre 7,5 millions d’euros en 2019. — Photo : HERIGE

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail