Emploi

Perspectives, une start-up d'Etat qui aide les PME à recruter

Par Amandine Dubiez, le 16 septembre 2019

Après un test en Vendée, puis un développement dans les Pays de la Loire et en Bretagne, Perspectives ouvre son site de recrutement en Occitanie et Nouvelle Aquitaine. Cette start-up, créée par un agent de Pôle Emploi, met en relation les demandeurs d'emploi, qui ont été évalués par la méthode de recrutement par simulation, avec des entreprises en recherche de talents. 

Mickael Rizzi a eu l'idée de créer Perspectives Pôle Emploi alors qu'il gérait une équipe au sein d'une agence de Pôle Emploi à La Roche-sur-Yon.
Mickael Rizzi a eu l'idée de créer Perspectives Pôle Emploi alors qu'il gérait une équipe au sein d'une agence de Pôle Emploi à La Roche-sur-Yon. — Photo : JDE

C’est un agent au statut très spécial. Mickaël Rizzi est en effet « intrapreneur de start-up d’État ». Salarié de Pôle Emploi depuis 18 ans, ce Vendéen a eu l’idée de créer Perspectives alors qu’il était responsable d’équipe au sein de l’agence Pôle Emploi de La Roche-sur-Yon. Son innovation part d’une frustration : ne pas avoir la possibilité de mettre en valeur tous les chômeurs qu’il avait envoyés suivre la méthode de recrutement par simulation.

Cette méthode est utilisée principalement à la demande d’une entreprise, en général un grand groupe ou une grosse PME ayant un fort besoin de recrutement, et qui, faute de candidatures, cherche à recruter des salariés qui n’auraient pas les qualifications demandées sur le CV, le tout par le biais d’un test d’aptitude, une simulation. « J’avais remarqué que les personnes qui validaient ces évaluations n’étaient pas toutes valorisées. Tout ce potentiel était inutilisé », explique Mickaël Rizzi.

Une fois que l’entreprise demandeuse avait fini son recrutement, les personnes formées, qui n’avaient pas été retenues, restaient dans un fichier Excel. Et c’est tout. « Elles avaient passé le test, mais n’avaient pas d’attestation à montrer ensuite. Il y avait même un sentiment d’abandon pour certaines », observe alors le responsable d’équipe.

Perspectives, un projet né d’un concours pour fonctionnaires intrapreneurs

Lui qui travaille au cœur du département qui présente le taux de chômage le plus bas de France, imagine très bien que ce vivier de talents pourrait intéresser des entreprises autour de lui. Il en parle à sa direction. Elle lui conseille de présenter son projet au challenge national organisé par le gouvernement pour les salariés de la Fonction publique. Organisé tous les ans, cet « appel aux intrapreneurs » vise à développer les bonnes idées des agents. Après un pitch devant un jury, Mickaël Rizzi est le premier lauréat sur 300 participants. Il est autorisé à être détaché de son agence pour des missions de six mois renouvelables, et lancer exclusivement cette start-up d’État.

Pas d’objectif de levée de fonds ou de profit. Le but est simplement d’améliorer un service public. Mickaël Rizzi voit tout de suite le potentiel pour les secteurs de l’industrie, de l’hôtellerie-restauration, mais aussi des services à la personne, pour qui les tensions de recrutement sont au plus haut. Il fait les comptes avec Pôle Emploi : chaque année, plus de 70 000 chômeurs valident une évaluation par simulation. Parmi eux, 40 000 candidats ne sont pas recrutés. Pour connecter candidats et recruteurs, il faudrait un site web simple d’accès, où chacun s’inscrit avec son identifiant Pôle Emploi.

Le projet est alors pris en main par des coachs de Dinsic, du nom de l’incubateur de services numériques de la Direction interministérielle du numérique et du système d’information et de communication de l’État. Comme Perspectives, 32 start-up d’État sont actuellement accélérées, dont huit viennent de Pôle Emploi - les autres sont issues des ministères de la Transition écologique, des Affaires sociales, de l’Intérieur ou même de l’Assemblée nationale. Il s’agit principalement de solutions numériques pour simplifier les services publics, comme inscrire facilement son enfant au collège sur le Net, gérer la traçabilité des déchets ou encore localiser les appelants aux centres d’appels d’urgences.

80 % des chômeurs inscrits à Perspectives trouvent un travail

Le site Perspectives a été testé depuis septembre 2018 en Vendée, puis s’est généralisé, depuis janvier, dans les Pays de la Loire et, il y a quelques semaines, en Bretagne. Il sera aussi lancé en Occitanie et Nouvelle Aquitaine à la rentrée. Sur le site, en CDI, CDD ou intérim, les offres sont diverses : aide à domicile, serveur, agent de production dans l’industrie, etc.

En Vendée, où a commencé le test, 80 % des chômeurs inscrits ont trouvé un travail. Plus de 1 200 personnes sont aujourd’hui inscrites sur le site, avec plus de 40 % de reprise d’activité. L’objectif de Perspectives est de couvrir tout le territoire et de faire connaître le service des TPE et PME, premières cibles du site, mais aussi des demandeurs d’emploi, qui, pour beaucoup, ne connaissent pas cette méthode de recrutement. Une fois le projet terminé, l’intrapreneur Mickaël Rizzi, ancien basketteur professionnel qui était entré à Pôle Emploi par hasard il y a 18 ans, devrait retourner travailler dans son agence Pôle Emploi.

Mickael Rizzi a eu l'idée de créer Perspectives Pôle Emploi alors qu'il gérait une équipe au sein d'une agence de Pôle Emploi à La Roche-sur-Yon.
Mickael Rizzi a eu l'idée de créer Perspectives Pôle Emploi alors qu'il gérait une équipe au sein d'une agence de Pôle Emploi à La Roche-sur-Yon. — Photo : JDE

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.