Pays de la Loire

Naval

Neoline choisit Neopolia pour la construction de son premier cargo à voile

Par Olivier Hamard, le 15 juin 2021

Pour construire son premier cargo à voiles de 136 mètres de long, l’armateur nantais Neoline, a retenu l’offre portée par le réseau de PME Neopolia, qui fédère 240 entreprises des Pays de la Loire. La construction devrait débuter cet été et le cargo pourrait être mis en service au premier semestre 2024.

Le chantier du premier cargo de Neoline, d’une longueur de 136 mètres, devrait débuter cet été pour une mise en service au premier semestre 2024.
Le chantier du premier cargo de Neoline, d’une longueur de 136 mètres, devrait débuter cet été pour une mise en service au premier semestre 2024. — Photo : Neoline

Fin 2020, Neoline avait lancé un second appel d’offres international auprès d’une dizaine de chantiers navals pour choisir celui qui construirait son premier cargo, que la société nantaise souhaite mettre en service dans le courant de l’année 2024. Le bateau sera finalement fabriqué dans les Pays de la Loire, puisque c’est Neopolia Mobility qui a décroché le marché. La société issue du réseau Neopolia aura la charge de construire ce cargo de 136 mètres à propulsion vélique. Une LOI, lettre d’intention de commande a été adressée et le projet, en phase de bouclage financier, devrait démarrer dès cet été. "L’offre de Neopolia Mobility est ressortie de notre appel d’offres comme étant la mieux à même de concilier nos exigences techniques, nos contraintes budgétaires et calendaires, ainsi que notre souhait de participer au développement de notre région", indique Jean Zanuttini, le président de Neoline Développement.

Un accompagnement français de poids

Créée en 2015 et basée à Nantes, la société Neoline, qui regroupe des professionnels du secteur maritime, veut devenir le premier armateur en matière de sobriété énergétique avec des transports effectués par des bateaux propulsés principalement à la voile, ce qui permet des économies, par rapport à un bateau de même taille, allant de 80 à 90 % de la consommation d’énergie et d’autant en termes d’émissions.

Dans le tour de table de ce projet, Neoline a été rejoint en juin 2020 par le principal armateur français, le havrais Sogestran, qui sera l’investisseur de référence. "L’appui de la Région des Pays de la Loire, poursuit Jean Zanuttini, décidé fin mai 2021 via l’octroi d’un prêt de 1,3 M€ à Neoline Développement, constitue également une étape importante. Ces prochaines semaines seront focalisées sur l’obtention de l’accord de financement bancaire, ce qui reste un défi dans le cadre d’un projet innovant. Cependant, nos partenaires bancaires sont très mobilisés et sensibles aux engagements pris par les chargeurs pionniers qui nous accompagnent tels que le groupe Renault, le groupe Manitou, le groupe Beneteau, Jas Hennessy & Co, le groupe Michelin et Clarins. D’autres chargeurs s’apprêtent d’ailleurs à les rejoindre. "

Nouveau projet pour Neopolia

Pour Alain Leroy, le président de Neopolia, le réseau de 240 entreprises dont la majorité est implantée en Pays de la Loire et dont la société Neopolia Mobility est issue, l’issue de cet appel d’offres est une réelle satisfaction : "Nous sommes convaincus de la force et de la portée d’un tel programme pour notre territoire, affirme-t-il. Au sein de nos différentes filières, la transition écologique et sa réalité économique prend une place essentielle et ce premier contrat a pour vocation de soutenir le développement d’une nouvelle filière vélique pour les navires marchands, au travers de cette première mondiale."

Neopolia, qui a déjà travaillé sur de grands projets industriels, comme l’étude et la réalisation du Carré Consommation pour le TGV 2020, la réalisation des berceaux pour les éoliennes Haliade 150 ou encore la construction des trois bateaux Loire-Princesse et Elbe-Princesse I et II, s’embarque pour une nouveau projet phare qui devrait mobiliser 300 équivalents temps plein.

Le chantier du premier cargo de Neoline, d’une longueur de 136 mètres, devrait débuter cet été pour une mise en service au premier semestre 2024.
Le chantier du premier cargo de Neoline, d’une longueur de 136 mètres, devrait débuter cet été pour une mise en service au premier semestre 2024. — Photo : Neoline

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail