Nantes

Tourisme

MyLittleTrip parie sur les voyages surprises sur abonnement

Par Caroline Scribe, le 21 juillet 2022

Vendre un abonnement permettant de voyager trois fois dans l'année vers des destinations surprises, c'est le nouveau concept imaginé par MyLittleTrip. La start-up nantaise, qui a commercialisé 1 200 abonnements depuis début 2022, envisage de déployer son service en Europe.

Mikki Glancy a fondé MyLittleTrip qui propose un service d'abonnement de voyages.
Mikki Glancy a fondé MyLittleTrip qui propose un service d'abonnement de voyages. — Photo : Jean-Dominique Billaud/Samoa - Jean-Dominique Billaud

Créée en août 2020, en pleine période Covid, la start-up nantaise MyLittleTrip (9 collaborateurs) a lancé le premier service d’abonnement de voyages. Le format est inédit : tout est compris dans la formule, mais la destination gardée secrète jusqu’au dernier moment pour ménager la surprise. Concrètement, MyLittleTrip vend un abonnement qui permet de voyager trois fois dans l’année, transport et hébergement inclus, pour un court séjour, vers une destination française ou européenne. La destination est élaborée en fonction du profil du voyageur, établi à partir d’un questionnaire définissant le mode de transport et le style de voyage (séjour aventure, culturel, gastronomique, zéro carbone etc.) souhaités.

Pour éviter les déceptions, le futur voyageur peut également exclure jusqu’à 25 destinations. Il ne lui reste plus qu’à choisir une date de départ. MyLittleTrip prend, ensuite, le relais et organise un séjour sur-mesure et clé en main. Les vols sont toujours directs et l’hébergement en centre-ville, dans des hôtels indépendants, des Airbnb et même des vans, dans l’optique de s’imprégner de la culture du pays. Un mois avant le départ, l’abonné découvre la destination via une carte postale dans sa boîte à lettres. Un guide de voyage personnalisé est mis à sa disposition sur l’espace client.

Paiement étalé sur l’année

Le concept a été imaginé par Mikki Glancy, Australienne d’origine. "Depuis toute petite, je voyage beaucoup. Quand je suis arrivée en France, j’ai été fascinée par la facilité avec laquelle il est possible de se déplacer pour aller visiter Londres ou faire de la plongée en Méditerranée. L’Europe est le terrain de jeu idéal pour les city breaks (séjours de quelques jours dans des grandes villes, NDLR). Pourtant, j’ai constaté que les gens ne le faisaient pas tant que cela, par manque de temps et d’argent. Notre format permet de se décharger de l’organisation et d’étaler le paiement sur l’année", explique la fondatrice. L’abonnement coûte 59 euros par mois pour des voyages en solo et 99 euros pour un duo.

Les familles peuvent rajouter en option des enfants. En effet, la clientèle est plus diversifiée que ce qu’attendait la fondatrice. "Au départ, notre cible portait sur les 18-25 ans, séduits par la simplicité d’achat et les prix réduits. Mais au fil du temps, nous avons attiré des familles, des retraités qui se font offrir des voyages… Nous nous sommes fait surprendre par la demande", constate Mikki Glancy.

La jeune entreprise nantaise MyLittleTrip a commercialisé 1 200 abonnements à des voyages surprises depuis début 2022, avec notamment pour destination Santorin, en Grèce.
La jeune entreprise nantaise MyLittleTrip a commercialisé 1 200 abonnements à des voyages surprises depuis début 2022, avec notamment pour destination Santorin, en Grèce. - Photo : MyLittleTrip

Levée de fonds

MyLittleTrip a commercialisé 1 200 abonnements depuis début 2022, avec des destinations telles que le Portugal, Palma de Majorque ou Santorin l’été, Amsterdam, Prague et Copenhague l’hiver. L’entreprise se rémunère via une commission prélevée sur les abonnements et des rétrocommissions de ses partenaires. Sa dirigeante table sur un chiffre d’affaires de 800 000 euros en 2022 et envisage une levée de fonds dans les six à neuf mois pour déployer son service dans toute l’Europe. Lauréate Réseau Entreprendre Atlantique en 2021, incubée au Village by CA, la start-up est désormais hébergée et accompagnée par Novapuls dans sa recherche de fonds.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition