Loire-Atlantique

Aménagement

Mon Alvéole ouvre un showroom pour ses modules d'habitation écoresponsables

Par Caroline Scribe, le 14 septembre 2021

Créée en 2020 à La Baule par Alain Marboeuf, la société Mon Alvéole inaugure un showroom à Saint-Aignan de Grand Lieu, près de Nantes, pour accélérer la commercialisation de ses modules d'habitation, conçus en matériaux écoresponsables et durables.

La société bauloise Mon Alvéole commercialise des modules d'extension pour les particuliers et les professionnels.
La société bauloise Mon Alvéole commercialise des modules d'extension pour les particuliers et les professionnels. — Photo : Mon Alvéole

La jeune entreprise Mon Alvéole, créée en 2020 à La Baule par Alain Marboeuf, concrétise une étape importante de son développement. Elle inaugure un showroom à Saint-Aignan de Grand Lieu, près de Nantes, où seront visibles à partir d’octobre les modules d’habitation indépendants de 10 à 20 m² qu'elle commercialise.

Mon Alvéole propose des modules d’extension d’habitation à l’attention des particuliers, mais aussi des entreprises et collectivités. "Les particuliers peuvent utiliser ce concept pour doter leur maison d’une pièce supplémentaire. Les professionnels peuvent faire des extensions de bureaux. Avec notre technologie, il est possible de monter 100 m² de bureaux en une journée, en connectant les modules les uns aux autres. Nous avons également des commandes de la part de collectivités locales, comme la Ville de Thionville, pour faire des espaces d’exposition", détaille Alain Marboeuf. Il espère bénéficier du dynamisme du marché de la construction modulaire, en pleine expansion, avec une croissance de 24 % entre 2017 et 2019 (source : BusinessCoot - Le marché de la construction modulaire - 2021).

Un configurateur permet aux clients potentiels de personnaliser et de visualiser en ligne le module et ses aménagements, ainsi que d’obtenir un prix en fonction des options choisies.

Des matériaux écoresponsables, une production solidaire

Les modules sont fabriqués par la société Batipac (4 salariés), dirigée également par Alain Marboeuf, mais sans lien capitalistique avec Mon Alvéole, qui n'emploie pas de salariés. Elle fait intervenir des structures d’insertion nantaises sur ses lignes de production. Les modules sont construits selon un procédé qui allie ossature bois et matériaux recyclés et agglomérés en plaques, eux-mêmes recyclables. "Notre objectif est de travailler en circuit court, avec un maillage de partenaires implantés partout en France", explique le dirigeant.

Depuis la mise en ligne de son site en mai 2021, Mon Alvéole a enregistré six commandes. L’ouverture du showroom devrait booster les ventes, sans que le dirigeant se fixe d'objectif en termes de chiffre d'affaires.

La société bauloise Mon Alvéole commercialise des modules d'extension pour les particuliers et les professionnels.
La société bauloise Mon Alvéole commercialise des modules d'extension pour les particuliers et les professionnels. — Photo : Mon Alvéole

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail