Vendée

Immobilier

Ma Gestion Locative veut booster sa croissance grâce à une application

Par Jéromine Doux, le 20 mars 2019

Implantée aux Sables d’Olonne depuis 2007, Ma Gestion Locative est spécialisée dans la gestion de biens en location pour le compte d’agents immobiliers. Son dirigeant, Fabrice Houlé, vient de créer Zelok. Une application qui vise à aider locataires et propriétaires mais qui a surtout pour but de développer la notoriété de sa maison mère.

Fabrice Houlé vient de créer une application pour aider locataires et propriétaires de biens immobiliers.
Fabrice Houlé vient de créer une application pour aider les locataires et les propriétaires de logements. — Photo : Ma Gestion Locative

Une application qui permet d’aider les locataires à la recherche d’un logement. Et qui rassure les propriétaires souhaitant louer leur bien. C’est ce qu’a imaginé Fabrice Houlé. Ce dirigeant, installé aux Sables d’Olonne, vient de créer Zelok. Cette plateforme collaborative permet notamment aux propriétaires de noter leurs locataires.

« Un algorithme détermine si les loyers ont été payés dans les délais ou si la personne a bien une attestation d’assurance, afin de distinguer les "super locataires". » Ces notes permettent ensuite aux propriétaires de choisir la personne la plus fiable. De leur côté, les locataires peuvent conserver leur dossier de solvabilité en ligne. « Lorsqu’ils quitteront leur location pour en trouver une autre, ils n’auront pas besoin de rassembler à nouveau leurs documents », précise le créateur. L’application permet également de réaliser des vidéos, afin de mettre en valeur sa candidature, à l’instar de ce qui se fait pour les lettres de motivation. « L’outil est gratuit pour les particuliers mais nous proposons un abonnement mensuel aux agents immobiliers », précise le chef d’entreprise qui vise dans les quatre ans les 3 500 abonnements.

Pour se développer, Zelok fait partie du programme d’incubation La Cabine, créé par la CCI Vendée. Car l’idée pour Fabrice Houlé, qui dirige l'entreprise Ma Gestion Locative (30 salariés, 1,7 M€ de CA) c’est de faire de son application, un outil marketing. Et donc un levier de développement.

Deux nouvelles antennes à Paris et en Guadeloupe

Sa première entreprise, qui propose aux agents immobiliers d’externaliser la gestion quotidienne de leurs biens, vise en effet le marché national. « Nous sommes implantés aux Sables d’Olonne depuis 2007 et numéro 1 au niveau local. Pour croître, nous devons voir plus loin » lance Fabrice Houlé. L’idée : ouvrir une antenne parisienne au deuxième semestre 2019 et une seconde en Guadeloupe, simultanément. « 36 % du marché locatif en France se trouve à Paris. Nous travaillons déjà avec des clients parisiens mais nous voulons nous ancrer sur ce marché », détaille le chef d’entreprise. Dès 2019, Ma Gestion Locative vise la barre des 2 M€ de CA. Et à l’horizon 2024, Fabrice Houlé aimerait s’approcher des 5M€. « Aujourd’hui, nous travaillons avec 800 agences partenaires, nous sommes en croissance de plus de 30 % par rapport à l’année dernière. Dans cinq ans, j’espère que nous travaillerons avec 1 200 agents immobiliers », poursuit le dirigeant, sur un marché très concurrentiel.

625 m² sur un campus numérique

Pour se donner les moyens de ses ambitions, Fabrice Houlé vient d’intégrer de nouveaux locaux. Il a troqué ses bureaux de 270 m² contre un bâtiment 625 m² sur le campus Numérimer, à l’entrée de la ville des Sables d’Olonne. Un site dédié au numérique sur lequel gravitent un espace de co-working, une pépinière d’entreprises ou un data center. L’endroit idéal pour l’épanouissement de Zelok et donc de sa maison mère.

Fabrice Houlé vient de créer une application pour aider locataires et propriétaires de biens immobiliers.
Fabrice Houlé vient de créer une application pour aider les locataires et les propriétaires de logements. — Photo : Ma Gestion Locative

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture