Pays de la Loire

Conjoncture

L’intérim signe deux ans de hausse ininterrompue

Par la rédaction, le 25 octobre 2017

Le boom de l’emploi intérimaire se poursuit en Pays de la Loire, avec une hausse de 9,3% de janvier à août 2017. Depuis l’automne 2015, les effectifs ont progressé chaque mois dans tous les départements.

Photo : Cédric Menuet Le Journal des entreprises

Depuis septembre 2015, Loire-Atlantique, Maine-et-Loire, Sarthe, Vendée et Mayenne enregistrent chaque mois une hausse de l'emploi intérimaire. A une micro-exception près : la Mayenne a connu un récul épisodique en janvier 2017 (sur un mois uniquement).

Premier sacrifiés en période de crise, mais aussi parmi les premiers sollicités en période de reprise économique, les contrats intérimaires ont donc le vent en poupe.

Dopé par Airbus, STX et la brioche vendéenne

Concentrant la majorité des contrats, l’industrie recrute, portée notamment par des donneurs d’ordres comme Airbus, STX et Général Electric à Saint-Nazaire, ou encore par l’agroalimentaire (la brioche et les plats cuisinés vendéens notamment).

Progression aussi dans les services, le transport et surtout le BTP, dont les effectifs en contrat temporaire ont doublé en deux ans.

Ce constat émane de Prism’emploi, qui regroupe 7250 agences de recrutement et d’intérim en France, pesant 90 % du chiffre d’affaires de la profession. L’organisme compile chaque mois des chiffres qu’elle compare avec ceux du même mois de l’année précédente.

Durée des missions multipliée par deux

Autre bonne nouvelle : « La durée des missions a été multipliée par deux depuis 2015. Et les contrats débouchent de plus en plus sur des CDI au final », note Patrice Vinet, le président régional de Prism’Emploi.

Photo : Cédric Menuet Le Journal des entreprises