Énergie

L'ingénieriste de l'énergie Alterea se déploie dans toute la France

Par Caroline Scribe, le 02 juin 2017

Alterea, société nantaise spécialisée dans l'optimisation énergétique des bâtiments, affiche une croissance de 50% en 2016. Explications.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Fondée en 2004 par Alban Lapierre à Nantes, la société Alterea, spécialisée dans l'optimisation énergétique des bâtiments, a réalisé en 2016 un chiffre d'affaires de 13 millions d'euros, en progression de 50 %. Dans le même temps, l'excédent brut d'exploitation s'est amélioré de trois points. « L'entreprise est parvenue à un moment charnière de son existence. Nous avons désormais un portefeuille important de clients qui ont la capacité de recontractualiser avec nous, les volumes du marché de la performance énergétique des bâtiments décollent et notre implantation territoriale a été renforcée. Cela explique notre croissance organique dynamique qui, c'est important, ne se fait pas aux dépens de notre rentabilité », analyse Alban Lapierre, P-dg d'Alterea.

Nouvelles agences, nouvelle marque, nouvelle offre

La croissance a été portée en 2016 par l'ouverture de deux nouvelles agences à Bordeaux et à Lyon qui ont contribué pour plus d'un million d'euros au chiffre d'affaires. La filiale chinoise a également réalisé une belle année, notamment sur le marché de l'amélioration de la qualité de l'air intérieur. La PME a également lancé une nouvelle marque, Altyn, destinée aux acteurs du tertiaire privé. « Nous commençons à être bien identifiés par nos clients publics, bailleurs sociaux et collectivités. Nous voulons désormais développer nos activités dans le secteur privé qui représente actuellement 15 à 20 % de notre chiffre d'affaires », explique le dirigeant.

Vers des opérations de croissance externe ?

Pour 2017, l'entreprise nantaise vise un chiffre d'affaires de 16,5 millions d'euros, soit une croissance de près de 30 %. Celle-ci sera soutenue par une nouvelle ouverture d'agence à Strasbourg après l'été. « Nous avons remporté des marchés à Strasbourg, Nancy et Reims. Cela conforte notre conviction d'avoir du business dans l'Est. Le gain d'affaires à Avignon, Martigues et Marseille pourrait nous amener à nous implanter à Marseille et à Toulouse en 2018 ou 2019 », déclare Alban Lapierre. Le dirigeant annonce également commencer à étudier des projets de croissance externe pour parfaire le maillage géographique du territoire. Outre les nouvelles implantations, c'est également le développement de nouveaux métiers qui devraient venir relayer la dynamique de croissance. « Je souhaite évoluer vers davantage de conseil, plus de maîtrise d'ouvrage avec garantie de la performance énergétique, le monitoring énergétique des bâtiments... », énumère le dirigeant. Dans cet esprit, Alterea entend déployer sa nouvelle offre créée en 2016 qui garantit aux clients un niveau de performance énergétique. Si celui-ci n'est pas atteint, Alterea indemnise la surconsommation ou prend en charge les travaux à réaliser pour parvenir aux économies d'énergie visées. Pour accompagner cette croissance, Alterea renforce ses équipes. Employant actuellement 150 salariés, dont 40 embauchés en 2016, elle poursuit ses recrutements

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail