Pays de la Loire

Vin

Les vins du Val de Loire s’exportent

Par F.G., le 28 septembre 2017

Une bouteille de vin du Val de Loire sur cinq est désormais consommée hors du territoire national. Répartis entre la Vendée et le Puy-de-Dôme, les membres de l’interprofession des vins du Val de Loire ont écoulé l’équivalent de 65 millions de bouteilles à l’international entre juillet 2016 et juin 2017. Soit 275 millions d'euros de chiffre d'affaires, en hausse de 4%.

Le Journal des Entreprises
Le Journal des Entreprises — Photo : Le Journal des Entreprises

Des Muscadets aux Coteaux du Layon, Anjou Villages, Jasnières, Saumur Champigny, Chinon, etc., les vins de Loire s’exportent. La saison 2016-2017 a même été un meilleur cru que le précédent avec « une croissance de 4% en valeur » (-0,5% en volume) selon Interloire, l’interprofession des « Vins du Val de Loire ». Interloire regroupe 3000 opérateurs (viticulteurs, négociants et coopératives) couvrant quatorze départements ligériens, de la Vendée à la Touraine et au Puy-de-Dôme, représentant 80% des volumes du bassin.

Bonne perf' aux États-Unis et au Canada

Pourquoi cette hausse ? La demande aux Etats-Unis s’accélère, affichant « +15% en volume et +17% en valeur », indiquent notamment les professionnels. Il s’agit du premier marché étranger pour InterLoire, qui intensifie ses actions de promotion sur ce territoire. La demande augmente également au Canada.

Le crémant de Loire booste les ventes

Concernant les produits, « ce sont les fines bulles de Loire - 16% des volumes exportés et 14% de la valeur - qui contribuent fortement au développement et à la valorisation des exportations des vins ligériens ». Leur valeur a progressé de 20% sur la période « avec notamment le crémant de Loire qui booste les exportations » .

Interloire commercialise en moyenne deux millions d’hectolitres par an équivalent à 270 millions de bouteilles.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition