Nantes

Industrie

Les projets d'Aquadep pour la Nantaise des Eaux

Par Caroline Scribe, le 17 mai 2018

Placée en redressement judiciaire le 21 mars 2018, la Nantaise des Eaux a été reprise à la barre du Tribunal de Commerce de Nantes par Aquadep, société basée à La Chapelle-sur-Erdre, intervenant également dans le traitement des eaux.

Aquadep a racheté la Nantaise des eaux, également spécialisée dans le traitement des eaux. — Photo : Aquadep

C'est finalement la société Aquadep, basée à la Chapelle-sur-Erdre et dirigée par Jérôme Labarre, qui a été désignée par le Tribunal de commerce de Nantes pour reprendre la Nantaise des eaux. L'entreprise de Sainte-Luce rencontrait des difficultés qui l'avaient amenée à demander son placement sous procédure de sauvegarde en septembre 2017, avant d'être placée en redressement judiciaire, en mars 2018.

Complémentarité

Aquadep, qui emploie 22 salariés pour un CA de 4 M€, conçoit et fabrique des usines de traitement d'eaux usées industrielles agroalimentaires. Aquadep a, par exemple, remporté le contrat pour l'usine de la société chinoise Synutra, qui fabrique du lait en poudre à Carhaix. Nantaise des eaux, dont Aquadep reprend 12 salariés sur un effectif de 30 personnes, est également active sur le marché du traitement des eaux pour des marchés publics, industriels et à l'export.

"C'était l'occasion idéale de nous diversifier et de grossir"

Elle a à son actif des réalisations comme la station d'épuration de Nort-sur-Erdre ou encore l'usine d'eau potable des Vergers de Bovieux à Missillac (44). « Il existe une complémentarité quasiment parfaite entre les deux sociétés. Pour nous, c'était l'occasion idéale de nous diversifier et de grossir. En récupérant la Nantaise des eaux, nous accédons à des références et des compétences qui vont nous donner accès à de nouveaux marchés. Beaucoup de synergies sont possibles », déclare le repreneur, qui connaît bien la Nantaise des Eaux pour y avoir travaillé plusieurs années, avant de reprendre Aquadep en 2016.

Consolidation financière

Une nouvelle entité va être créée sous le nom de Nouvelle Société Nantaises des Eaux mais les deux sociétés continueront à coexister. La structure financière du nouvel ensemble a été consolidée avec l'entrée au capital du fonds Pays de la Loire Croissance aux côtés de Jérôme Labarre qui reste majoritaire. Au total, 1 M€ a été investi. Le dirigeant a pour objectif de porter le CA consolidé des deux sociétés de 9 M€ à 14 M€ d'ici trois à cinq ans.

Aquadep a racheté la Nantaise des eaux, également spécialisée dans le traitement des eaux. — Photo : Aquadep

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.

Poursuivez votre lecture