Vendée

Ameublement

Les Meubles Gautier investissent 12 millions d'euros pour créer une nouvelle usine

Par Cyril Raineau, le 12 janvier 2021

La nouvelle usine des Meubles Gautier à Saint-Prouant en Vendée, devrait être opérationnelle en juin. Au cours de la pose symbolique de la première pierre mardi 12 janvier, le directeur général de l'ETI a annoncé de nouveaux besoins de recrutement.

David Soulard, directeur général de Meubles Gautier.
"Avec cette unité de fabrication à la commande, les clients auront un meuble personnalisé et qui leur ressemble", décrit David Soulard, directeur général de Meubles Gautier. — Photo : Cyril Raineau

Les Meubles Gautier, chantres du Made in France, poussent un cocorico de satisfaction. Mardi 12 janvier, le concepteur et fabricant de meubles de 750 salariés a organisé la pose de la première pierre de sa nouvelle unité de production à Saint-Prouant, une commune au cœur du bocage vendéen proche de son siège de Boupère. Un geste avant tout symbolique puisque les travaux ont débuté voici quatre mois. Si le chantier suit classiquement son cours, la future usine sera fonctionnelle en juin.

Une usine 4.0

Le troisième site des Meubles Gautier, après ceux de Boupère et de Chantonnay (85), s’étendra sur 8 000 m2. " Nous avons repris du vieux pour faire du neuf ", remarque le directeur général David Soulard. Une usine des Meubles Gautier, fermée depuis 1983 pour devenir une zone de stockage, reprend ainsi vie, réaménagée. " Nous avons fait intervenir des fournisseurs locaux " pour sa construction, se félicite David Soulard qui met un point d’honneur à soutenir le savoir-faire du territoire. Une extension à ce bâtiment principal est construite pour permettre l’accueil d’une nouvelle ligne de production.

Le projet présenté par les Meubles Gautier est de créer une industrie 4.0, c’est-à-dire robotisée, comprenant une nouvelle ligne d’emballage automatisée, et équipée d’une chaudière biomasse. Avec ce nouvel outil, l’ETI familiale produira des meubles à la commande, comprendre personnalisés selon le souhait du client grâce à un logiciel maison. " L’idée est de mettre à disposition le meuble en une semaine au lieu de quatre classiquement ", observe David Soulard. Les stocks seront par ricochet réduits, limitant leurs coûts pour l’entreprise. Le but est d’atteindre sur cette ligne 10 % de la production actuelle du groupe (8 000 meubles par jour).

Des recrutements à venir

Cette nouvelle usine nécessite 12 millions d’euros d’investissement. Gautier bénéficie d’un soutien de 2,4 millions d'euros provenant de la Région Pays de la Loire et de 800 000 euros de la part de l’État. L’ETI fut d’ailleurs l’une des premières entreprises ligériennes à bénéficier du plan de relance gouvernemental. Le site nécessitera l’embauche de 35 salariés pour six métiers différents.

L’emploi est d’ailleurs l’une des préoccupations de ce début d’année pour l’ETI vendéenne. Car outre les salariés qui intégreront la future usine de Saint-Prouant, "nous avons besoin de recruter, dans l’immédiat, 20 personnes, fait savoir David Soulard, des pilotes de ligne automatisée, des usineurs, des ingénieurs…"

Si le chiffre d’affaires de 2020 (non communiqué), dont l’export représente 25 %, a légèrement reculé par rapport à celui de 2019 (120 millions d'euros) selon le directeur général de l’ETI, décembre a été un très bon mois en termes de ventes. "Et le premier semestre s’annonce dynamique ", note-t-il.

Cette bonne santé s’illustre, outre la création du nouveau site de production, par la volonté de passer de 65 magasins en France (120 dans le monde) à 100 en 2024. Après une boutique qui vient d’ouvrir dans le centre de Paris, les prochaines sont annoncées au Havre, à Limoges et en Guyane.

David Soulard, directeur général de Meubles Gautier.
"Avec cette unité de fabrication à la commande, les clients auront un meuble personnalisé et qui leur ressemble", décrit David Soulard, directeur général de Meubles Gautier. — Photo : Cyril Raineau

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail