Innovation

Les 10 start-up à suivre en 2021 en Loire-Atlantique et Vendée

Par Amandine Dubiez, le 11 janvier 2021

Parmi les innovations qu’il faudra regarder de près en 2021, du vélo, des solutions de télémédecine mais aussi une ferme à gambas et des projets liés à l’éolien en mer…

Vite mon marché est l'une des premières start-up accompagnées par Imagination Machine, le start-up studio créé par l'entrepreneur Rob Spiro en 2017.
Vite mon marché est l'une des premières start-up accompagnées par Imagination Machine, le start-up studio créé par l'entrepreneur Rob Spiro en 2017. — Photo : Vite mon marché

Farwind Energy veut produire du carburant renouvelable à partir de l'éolien en haute mer

L'une des start-up les plus prometteuses en 2021 travaille sur les énergies renouvelables.  Farwind Energy veut produire du carburant vert à partir de l’éolien en haute mer.

Fondé par l’ancien directeur de l’Ecole Centrale de Nantes Arnaud Poitou, associé aux chercheurs Aurélien Babarit et Félix Gorintin, Farwind Energy veut développer une nouvelle filière de production d’énergie renouvelable à partir de la ressource éolienne en haute mer. Le concept repose sur un navire, long d’une centaine de mètres, propulsé par le vent et équipé d’une hydrolienne de grande puissance pour transformer le courant en électricité. Une centrale chimique embarquée convertit cette électricité en carburant renouvelable (méthanol, ammoniac ou encore essence de synthèse, selon le procédé employé). Pendant une phase intermédiaire, l’électricité produite peut être stockée dans des batteries pour alimenter des territoires non raccordés, comme des îles. Accompagnés par des navires de surveillance, les " Farwinders " sont dépourvus d’équipage, un atout au regard de la rentabilité du projet. De même, un logiciel de routage doit leur permettre d’aller chercher le vent là où il est pour atteindre un facteur de charge de 80 %. La start-up a pour objectif de lancer la construction d’un démonstrateur à l’échelle 1 en 2022 pour une mise à l’eau en 2024. Pour la financer, elle doit rassembler 18 millions d’euros provenant pour moitié d’une levée de fonds, pour moitié d’aides et de programmes de recherche publics.

Velco en a sous la pédale avec son guidon connecté

Le guidon connecté inventé par Velco est équipé d'un GPS intégré, d'une alarme et d'un puissant éclairage.
Le guidon connecté inventé par Velco est équipé d'un GPS intégré, d'une alarme et d'un puissant éclairage. - Photo : Velco

Un objectif multiplié par trois ou quatre. Voici le bon que veut faire la start-up nantaise Velco (1M de CA estimé pour 2020) entre cette année et 2021. Ses solutions pour les deux roues -essentiellement les vélos mais aussi les trottinettes, les motos et les scooters- ont équipé entre 11 000 et 12 000 véhicules en 2020. Ce pourrait être 40 000 l’an prochain grâce notamment à l’explosion de la pratique du cycle. Velco développe entre autres des guidons connectés permettant de géolocaliser les véhicules qui en sont équipés et, selon les modèles, d’activer à distance une alarme.

Lisaqua lance la construction de sa ferme pilote d’élevage de gambas

La start-up nantaise Lisaqua débutera début 2021 les travaux de construction de sa ferme pilote d’élevage de gambas de 500 m² à Saint-Herblain. À partir de l’été, cette installation d’une capacité de production annuelle de 10 tonnes, permettra à Lisaqua d’expérimenter en grandeur nature sa technologie d’élevage circulaire de gambas sans antibiotique, sans rejets polluants et en circuits courts, à proximité des bassins de consommation. Cet investissement de 1 à 2 millions d’euros est financé par l’aide à l’innovation Deeptech de 1, 4 millions d’euros accordée par Bpifrance en juin dernier, qui devra être complétée par une augmentation de capital que Lisaqua souhaite finaliser début 2021. Cette seconde levée de fonds, faisant suite à l’ouverture du capital au fonds régional Litto Invest et à des business angels, permettra à la start-up de poursuivre sa R&D et de procéder à 8 recrutements sur 2021 et 2022 pour doubler son équipe. À l’horizon 2024, Lisaqua prévoit la construction d’une ferme industrielle d’une capacité de production de 100 tonnes de gambas par an.

Eden Map décolle avec l’agence spatiale européenne

Farwind Energy veut produire de l'énergie renouvelable grâce à des navires drones hydro-éoliens.
Farwind Energy veut produire de l'énergie renouvelable grâce à des navires drones hydro-éoliens. - Photo : Farwind Energy

La start-up nantaise Edenmap ayant pour objectif de concevoir des solutions automatisées d’adressage postal, a été sélectionnée cet été pour intégrer l’incubateur de l’Agence spatiale européenne, ESA Bic Nord France. Créée en novembre 2019 par deux associés qui en sont les deux salariés, Edenmap est capable de dresser une carte automatisée d’une ville et de fournir ou mettre à jour une adresse postale à chaque bâtiment, grâce aux données satellitaires.  Elle bénéficie désormais pendant deux ans de financements et d’un soutien technique du CNES ainsi que d’industriels (ArianeGroup, Ifremer, Météo France, etc.) tout comme d’un accès à ESAC Bic, le réseau le plus important dans le spatial. Objectif 2021 : déployer la solution Edenmap dans 2 à 4 villes d’Afrique ou d’Asie du sud-est.

Directosanté a la forme et va grandir

Tripler les effectifs en 2021. Cet objectif est celui de Thyphaine Servant, créateur à Nantes de Directosanté (10 salariés) : « Nous prévoyons d'être un acteur majeur des solutions de télésuivi des patients avant et après leur hospitalisation afin de fluidifier et sécuriser le parcours de soin », précise-t-il.  Directosanté développe des solutions pour fluidifier les échanges médicaux entre médecins et patients pris en charge par un établissement de santé. La start-up a signé à l’été 2020 un partenariat avec le groupe pharmaceutique Bayer (104 000 salariés, 43,5 Md€ de CA) pour développer sa solution de télésuivi Oncoscope dans le cadre d’un suivi thérapeutique en cancérologie. Elle permet aux médecins d’évaluer, via des questionnaires envoyés par SMS à leurs patients, la tolérance à leur traitement.

Deepcolor vendra ses premiers équipements en 2021

 La startup nantaise DeepColor Imaging a bénéficié en 2020 d’une subvention de 200 000 euros de la part de l’État et de la Région pour se développer dans le cadre du Programme d’Investissements d’Avenir. La start-up conçoit et développe des équipements d’imagerie photoacoustique de guidage chirurgical, c’est-à-dire une technologie fournissant des images haute résolution et en 3D des vaisseaux et micro-vaisseaux sanguins, sans injection de produit. Ses équipements d’imagerie médicale optimisent la qualité des soins chirurgicaux en permettant aux praticiens de sécuriser leur acte chirurgical pour diminuer les complications cliniques.  DeepColor Imaging prévoit une première vente de ses équipements au deuxième semestre 2021.

L’appétit grandissant de Vite mon marché

C’est en 2017 à Nantes qu’est née Vite mon marché avec un credo, livrer à domicile des fruits, des légumes, de la viande et des poissons de producteurs locaux. Elle travaille avec une centaine de producteurs des Pays de la Loire et avec une trentaine de producteurs bretons (soit 200 produits). « Nous livrons désormais plus de 200 commandes par jour à Nantes », se réjouit son cofondateur Reynald Naulleau. Vite mon marché a poussé rapidement car après Nantes, l’entreprise est présente à Rennes et La Roche-sur-Yon et, depuis fin 2020, à Angers, Cholet, Vannes et Saint-Nazaire. Objectif 2021 : s’implanter à Bordeaux et Toulouse.

Temo livre ses premiers moteurs électriques pour bateaux

Temo produit ses premiers moteurs de hors-bord.
Temo produit ses premiers moteurs de hors-bord. - Photo : Temo

Les premiers moteurs électriques pour bateaux de Temo sortent de l’usine de Carquefou. La start-up nantaise qui les conçoit vient par ailleurs de clore une campagne de préventes de 300 unités, entraînant un chiffre d’affaires de 295 000 euros. La livraison des cinquante premiers clients est en cours et devrait s’étaler sur tout le mois de septembre. Temo précise ainsi « s’emparer de 11 % du marché des moteurs hors bords de petite puissance en seulement quelques mois d’existence ». La start-up a été créée en 2018 par Alexandre Seux.

Hyseas Energy s’implante à Saint-Nazaire

à droite Arnaud Vasquez, fondateur de Hyseas Energy, accompagné des collaborateurs de la PME, à Saint-Nazaire.
à droite Arnaud Vasquez, fondateur de Hyseas Energy, accompagné des collaborateurs de la PME, à Saint-Nazaire. - Photo : Hyseas Energy

La jeune société cannoise Hyseas Energy (4 salariés, 500 000 euros de CA) choisit Saint-Nazaire pour implanter son pôle technologique. Hyseas Energy propose des systèmes énergétiques embarqués, basés sur les technologies de l’hydrogène et des piles à combustible. Elle prévoit de recruter 6 collaborateurs et cherche un site de production de 100 à 200 m² avec capacité de levage. « Nous prévoyons de produire au moins une vingtaine de machines marines (ndlr : systèmes de piles à combustible) en 2023 », précise Arnaud Vasquez, le dirigeant d'Hyseas Energy qui vient d’adhérer au réseau Néopolia. 

Nielsen Concept propose un abri vélo innovant

Le projet Mobilypod développé à Nantes par la PME de Rezé Nielsen Concept (450 000 € de CA en 2019) et le groupe Colas a reçu le prix de l’innovation urbaine Le Monde Cities. Nielsen Concept a installé depuis janvier 2020 sur le port de Trentemoult un abri vélo qui permet de stocker vélo et trottinettes mais également de recharger les vélos électriques grâce à un revêtement photovoltaïque. Cet abri vélo intelligent est commercialisé auprès des entreprises et collectivités qui souhaitent proposer un nouveau service à leurs collaborateurs. Agrémentée entreprise ESS (Économie Sociale et Solidaire), Nielsen Concept envisage d’ouvrir une nouvelle antenne gare Montparnasse.

Vite mon marché est l'une des premières start-up accompagnées par Imagination Machine, le start-up studio créé par l'entrepreneur Rob Spiro en 2017.
Vite mon marché est l'une des premières start-up accompagnées par Imagination Machine, le start-up studio créé par l'entrepreneur Rob Spiro en 2017. — Photo : Vite mon marché

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail