Loire-Atlantique

Industrie

Le spécialiste d'équipements industriels sur mesure MT Concept fait le pari de son propre produit

Par Cyril Raineau, le 27 août 2021

L’entreprise de huit collaborateurs MT Concept, située en périphérie de Nantes, va lancer son premier produit en propre à destination des industriels. Jusqu’à présent, le constructeur d’équipements pour l’industrie répondait exclusivement aux demandes particulières de ses clients.

Mikaël Tydou, fondateur et dirigeant de MT Concept : "Malgré le Covid, nous sommes parvenus à terminer 2020 à l’équilibre financier."
Mikaël Tydou, fondateur et dirigeant de MT Concept : "Malgré le Covid, nous sommes parvenus à terminer 2020 à l’équilibre financier." — Photo : Cyril Raineau

Un changement de stratégie qui entraîne certes un maigre investissement financier, 25 000 €, mais demande un engagement en temps conséquent. Alors que MT Concept, TPE de Sainte-Luce-sur-Loire, en périphérie de Nantes, conçoit et réalise des équipements de production industriels sur mesure, elle fait évoluer son offre. "Aujourd’hui, nous répondons aux demandes de nos clients, demain nous serons aussi une force de proposition", résume son fondateur (en 2007) et toujours dirigeant Mikaël Tydou. L’entreprise va lancer son premier propre produit, un poste de travail ergonomique palliant aux problèmes de portée et de manutention de charge. Un outil mécanique permettant de manipuler jusqu’à 120 kg, à destination de l’industrie et de l’artisanat.

"Nous espérons un prototype opérationnel fin 2021 pour une commercialisation à la fin du premier trimestre 2022." En proposant une offre plutôt que de répondre à une demande, "nous voulons composer un chiffre d’affaires qui ne nécessite plus d’étude, car notre plus grosse difficulté est de maîtriser justement ce temps d’étude", poursuit le dirigeant.

La TPE pourrait passer de 8 à 10 collaborateurs d’ici fin 2022. Car l’horizon est dégagé. Après une année 2020 marquée par un léger fléchissement du chiffre d’affaires dû à la crise du Covid, passant de 1,1 million d’euros l’année précédente à 950 000 €, 2021 devrait renouer avec le seuil d’un million d’euros. "Les perspectives sur deux-trois ans sont bonnes, poursuit Mikaël Tydou, la reprise est assez nette".

"Nous partons d’une page blanche"

MT Concept, qui travaille pour de grands groupes tout comme pour des TPE et des PME dans des domaines d’activités variés (bâtiment, énergie, automobile…), conçoit autant des machines spécialisées que des bancs de test, s’intéresse à la robotique comme aux solutions de manutention… "Nous partons d’une page blanche, notre ADN est de créer une solution technique sur mesure et clé en main à un besoin spécifique, décrypte le dirigeant. Nous réalisons les études, puis nos sous-traitants produisent les pièces et nous assemblons et testons tout sur notre site de Sainte-Luce." Son marché est concentré dans les Pays de la Loire et les départements limitrophes. L’export représente depuis trois ans entre 15 et 20 % du chiffre d’affaires, "mais nous ne démarchons pas, soit nous accompagnons nos clients français présents à l’étranger, soit ce sont des clients étrangers qui disposent de filiales en France".

Création d’un groupement d’entreprises dans le Grand Ouest

Pour gagner de nouveaux marchés, MT Concept s’associe à quatre entreprises bretonnes pour former le groupement d’industriels Breizh Robotique. Il s’agit de Segi2A (électricité-automatisme industriel, Côtes-d’Armor), OIE (câblage industriel, Finistère), SBAI (électricité et automatisme industriel, Morbihan) et d’ESR (programmation en robotique, automatisme et informatique industrielle, Finistère). À elles cinq, elles représentent 10 millions d’euros de chiffre d’affaires et 70 salariés. Jouant de leur complémentarité, elles vont travailler de concert "pour nous ouvrir de nouvelles perspectives sur le grand ouest". Le lancement du groupement est programmé pour septembre.

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition