Pays de la Loire

Réseaux

Interview Le réseau Neopolia se dote de structures commerciales

Entretien avec Nicolas Derouault

Propos recueillis par A.D - 20 juin 2017

L’association qui fédère plus de 250 industriels de la région se dote de structures commerciales afin de répondre à des appels d’offres de grande envergure.

Nicolas Derouault est directeur général délégué du groupe Idea.
Nicolas Derouault est directeur général délégué du groupe Idea. — Photo : groupe IDEA

Ensemble, ils ont notamment livré le Loire Princesse et l'Elbe Princesse, et se préparent à livrer un troisième paquebot fluvial en 2018. Ensemble, ces 250 industriels implantés en Pays de la Loire représentent plus de 30 000 emplois. En cinq ans, leur collaboration au sein du réseau Neopolia a généré 45 millions d’euros de chiffre d’affaires au bénéfice des entreprises membres. Pour répondre à des marchés de plus forte envergure, le réseau Neopolia qui réunit six business clusters (Aerospace, Marine, Rail, Oil&Gas, EMR et AtomOuest ) se dote de deux structures commerciales. La première s’appelle Neopolia Mobility. Elle est réservée aux clusters Aerospace, Marine et Rail. La deuxième, qui sera lancée un peu plus tard, s’appelle Neopolia Energy et s’adresse aux clusters Oil &Gas, EMR et Nucléaire. Explications avec Nicolas Derouault, vice-président de Neopolia Aerospace, qui présente ce nouvel outil à l’occasion du Salon du Bourget.

Le Journal des EntreprisesPourquoi Neopolia se dote de sociétés commerciales ?

Nicolas Derouault : « Depuis sa création, il y a 18 ans, le but de Neopolia a toujours été de travailler de manière collégiale afin de répondre ensemble à des appels d’offres auxquels les adhérents ne pourraient pas répondre seuls. Jusqu’ici, les dossiers d’affaires étaient pris en charge par un groupement spontané d’entreprises, ou par une société leader qui assumait toute la responsabilité du projet. Cela ne satisfaisait pas entièrement nos clients. On se dote donc d’un nouvel outil en créant une société commerciale, qui aura la pleine responsabilité du projet.»

Cette SAS s’appelle Neopolia Mobility. Elle est à la disposition des clusters Aerospace, Marine et Rail

N.D. : « Oui, elle sera au service des clients pour des projets d'ampleur, avec les garanties financières associées. Nous sommes en particulier aidé par le Conseil Régional et des partenaires bancaires. C’est un modèle qui est en cours de construction. À terme, cette société commerciale pourra intégrer certains services mutualisés entre les entreprises comme la coordination de projets, des agréments et pourquoi pas des moyens industriels... »

Quels seront les premiers dossiers pris en charge par Neopolia Mobility ?

N.D. : « L’expérimentation va débuter avec le cluster Marine, qui a actuellement des dossiers à l’étude. »

Nicolas Derouault est directeur général délégué du groupe Idea.
Nicolas Derouault est directeur général délégué du groupe Idea. — Photo : groupe IDEA

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.