Saint-Nazaire

Numérique

Le Paquebot numérique de Saint-Nazaire verra le jour en septembre

Par Cyril Raineau, le 13 juin 2022

Destiné aux entrepreneurs, salariés, chercheurs et étudiants, le Paquebot numérique ouvrira ses portes au centre de Saint-Nazaire en septembre. Le lieu comprendra un espace de coworking, l’école d’ingénieurs du Cesi et un fablab. Montant de l’investissement pour le mettre à flot : 8,9 millions d’euros.

Le Paquebot numérique (ici une vue d’entrée du Cesi) de Saint-Nazaire lève l’ancre en septembre 2022.
Le Paquebot numérique (ici une vue d’entrée du Cesi) de Saint-Nazaire lève l’ancre en septembre 2022. — Photo : ACS

Accueillir des entreprises innovantes, regrouper les acteurs de la filière du digital tout en redynamisant le cœur de Saint-Nazaire : le Paquebot numérique concentre les nouvelles ambitions économiques de la ville portuaire.

Ce grand bâtiment tout en longueur situé en plein centre-ville émergera en septembre 2022 après 18 mois de travaux. 8,9 millions d’euros sont investis dans cette opération. La Carene (communauté d’agglomération), la CCI Nantes - Saint-Nazaire, la Région Pays de la Loire et le Département participent au financement.

Coworking, école d’ingénieurs et fablab

Le Paquebot accueillera à son étage un espace de coworking, de résidence et d’animation évènementielle pour les professionnels de la filière numérique locale et, plus globalement, pour les acteurs tournés vers l’innovation. L’Association de Préfiguration du Campus Numérique de Saint-Nazaire (APCN), créée pour l’occasion, animera ce lieu phare de la structure. Les quatre membres fondateurs de l’association sont le BlueLab (fablab installé en ville), La French Tech Saint-Nazaire - La Baule, le Cesi Saint-Nazaire (campus d’enseignement supérieur) et La Ruche (lieu collaboratif de Saint-Nazaire). Deux salariés géreront cet espace de coworking qui s’étend sur 550 m² et en capacité d’accueillir jusqu’à 150 personnes.

Le site principal de l’école d’ingénieurs du Cesi qui regroupera à terme 700 étudiants, le BlueLab et des bureaux destinés à des entreprises du numérique complètent l’aménagement du Paquebot numérique. Un outil qui, pour David Samzun, maire et président de l’agglomération, constitue "le moyen de valoriser et de rendre visible une filière déjà structurée et fortement ancrée dans le process d’innovation de nos industries" tout comme "un bel atout pour notre territoire".

Poursuivez votre lecture

Plus de Newsletters

Déjà abonné à une newsletter gratuite ? Inscrivez-vous ici à une autre édition