Services

Le logisticien Idéa teste le magasin automatisé modulaire

Par Caroline Scribe, le 06 mai 2016

Prestataire en logistique industrielle, le groupe Idéa, dans le cadre de sa démarche de digitalisation, expérimente une nouvelle solution robotique.

Idéa
Idéa — Photo : groupe IDEA

Basé à Montoir de Bretagne, le logisticien Idéa a expérimenté, dans le cadre de sa démarche de digitalisation, une solution robotique innovante de magasin modulaire automatisé, en partenariat avec la société Scallog.

Sur sa plateforme logistique Aéroparc, située au sud de Nantes, Idéa a, en effet, testé dans un environnement industriel un prototype destiné habituellement au e-commerce. Des robots autonomes amènent les étagères à l'opérateur de préparation, selon le principe de « goods to man ». Cette solution permet de diminuer le temps de préparation logistique, d'augmenter la productivité, de fiabiliser la préparation, d'améliorer la sécurité par l'absence de piéton dans l'entrepôt et d'optimiser la gestion de l'espace.

Le nombre des préparations à l'heure a doublé

« Nous nous sommes lancés dans l'aventure en septembre 2015 et, après seulement deux mois de discussion, nous avons déployé un prototype sur l'une de nos plateformes dédiée à l'aéronautique, Aéroparc. Nous avions des convictions quant au niveau de productivité et de compactage des stocks que nous pouvions atteindre, sans en connaître précisément les résultats. On ne peut pas être pionnier et vouloir absolument s'appuyer sur le ROI (NDLR : retour sur investissement) », précise Jean-Baptiste Bernicot, responsable ingénierie chez Idéa. Après six mois d'exploitation, les résultats de l'expérience se sont avérés concluants : le nombre des préparations à l'heure a été multiplié par deux tandis que les surfaces nécessaires diminuaient de 30 %.

 Cette expérimentation réussie pourrait être le point de départ de nouvelles applications sur les autres plateformes d'Idéa et sur celles de ses clients et ce dès 2016. « Sur le site d'Aéroparc, nous travaillons sur le terrain avec des parties prenantes de secteurs qui investissent beaucoup dans les technologies numériques de demain comme la grande distribution, le médical et le e-commerce. Cela nous fait énormément avancer, l'effet est hautement bénéfique sur notre façon d'envisager notre diversification », conclut le responsable.

Idéa
Idéa — Photo : groupe IDEA

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail