Biens de consommation

Le leader de la bougie Devineau repris par Maison Berger Paris

Par Amandine Dubiez, le 04 septembre 2019

Le groupe Devineau passe dans le giron du normand Maison Berger Paris. Avec cette alliance, les deux PME plus que centenaires, l'une leader sur le marché de la bougie et l'autre inventeur de la lampe Berger, veulent devenir un acteur majeur du parfumage d'intérieur à l'international.

Le siège du groupe Devineau est basé à Carquefou
Le siège du groupe Devineau est basé à Carquefou — Photo : Devineau

C’est donc la deuxième acquisition nantaise en moins de six mois de Maison Berger Paris (basé à Bourgtheroulde, dans l'Eure). Après avoir repris en mars 2019 la start-up Bescent (ex-Sensorwake) créée par Guillaume Rolland, Maison Berger Paris (150 salariés, 50 M€ de CA) rachète aujourd’hui le groupe Devineau, premier fabricant de bougies en France (sixième en Europe), basé à Carquefou, en Loire-Atlantique (350 salariés, 43 M€ de CA). La raison reste la même pour celui qui a inventé la lampe Berger : se diversifier et capter de nouveaux marchés.

"Aujourd’hui, nous sommes leader mondial sur le marché de niche de la lampe à catalyse (plus communément appelée la lampe Berger), et nous souhaitons développer notre portefeuille de produits pour devenir un acteur majeur du marché global du parfumage d’intérieur, en attaquant prioritairement le segment le plus important qui le compose, à savoir celui de la bougie", explique dans un communiqué Olivier Sillion, directeur général de Maison Berger Paris.

Mutualiser les réseaux de distribution

Le groupe de Carquefou répond aux ambitions fixées par l’entreprise normande qui dispose de moyens renforcés depuis 2017 et sa reprise par le fonds d’investissement Argos Wityu (connu à l'époque sous le nom Argos Soditic). Le groupe Devineau est en effet présent sur six marchés : 50 % de son activité est réalisée en grande distribution, le reste du chiffre d’affaires est également réparti entre le clergé, qui représente 25 % des ventes, et les grandes surfaces de bricolage et magasins de décorations via la marque Bougie La Française.

Devineau s’ouvre les portes de l’international

Les deux sociétés se connaissent bien, puisque c’est le groupe Devineau qui fabriquait jusqu’ici les bougies vendues par Maison Berger Paris. Avec cette reprise, la PME normande, devenue ETI, va aussi pouvoir bénéficier du réseau GMS de Devineau et de son expertise en contract-manufacturing (production par une entreprise sous la marque d'une autre).

De son côté, le maître cirier nantais, qui présente un chiffre d’affaires en baisse de 10 % entre 2017 et 2018, va désormais pouvoir s’appuyer sur la grande expérience de Maison Berger Paris en retail et sur son vaste réseau de distribution international (7 000 points de vente dans 50 pays). Maison Berger Paris réalise en effet 75 % de son activité à l’export.

Francis Clément Devineau reste le directeur général de l’entreprise crée en 1803. Il est la cinquième génération de maître ciriers à la tête de l’entreprise familiale.

Le siège du groupe Devineau est basé à Carquefou
Le siège du groupe Devineau est basé à Carquefou — Photo : Devineau

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Recevez chaque vendredi le Débrief, l'essentiel de l'actualité économique de votre région.