Nantes

Électronique

Le groupe Lacroix lève plus de 44 millions en bourse pour financer son plan stratégique Leadership 2025

Par Olivier Hamard, le 23 septembre 2021

Lacroix vient de lever 44,3 millions d’euros grâce à la souscription de plus de 1 062 536 d’actions nouvelles. Ce renforcement du capital va permettre au groupe nantais de mettre en œuvre son plan stratégique dévoilé en début d’année.

Le groupe nantais Lacroix, présidé par Vincent Bedouin, veut changer de dimension pour atteindre un chiffre d’affaires de 800 millions d’euros en 2025.
Le groupe nantais Lacroix, présidé par Vincent Bedouin, veut changer de dimension pour atteindre un chiffre d’affaires de 800 millions d’euros en 2025. — Photo : Groupe Lacroix

Pour financer son plan stratégique Leadership 2025, le groupe industriel nantais Lacroix a lancé au début de l’été une augmentation de capital. Celle-ci a permis une levée de fonds de plus de 44 millions d’euros, avec l’émission de plus d’un million d’actions nouvelles. "Nous pouvons nous réjouir du succès de cette augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription, indique Vincent Bedouin, président du groupe Lacroix. L’opération a été largement suivie par nos actionnaires, tels que Amiral Gestion, CDC Croissance, Financière Arbevel et Value8. Elle a également été l’occasion pour Lacroix d’accueillir dans son capital de nouveaux investisseurs institutionnels de premier plan comme BNP Paribas Développement, DNCA Investments, Finexis SA. Cette augmentation de capital a permis d’élargir significativement la taille du flottant à 27 % pour une capitalisation boursière de plus de 200 millions d’euros."

Doubler de chiffre d’affaires d’ici à 2025

L’opération doit en partie financer les ambitions du plan stratégique de Lacroix, dévoilé au printemps, qui compte faire passer le chiffre d’affaires du groupe de 441 millions d’euros à 800 millions d’euros de en 2025, notamment par un développement à l’international. Le groupe prévoit de répartir cette levée de capital dans l’extension de son rayonnement international à hauteur de 37 %. 35 % seront consacrés au renforcement du leadership technologique et 27 % au développement d’un leadership en efficience industrielle s’appuyant sur l’intelligence artificielle et la robotique, à l’image du projet Symbiose, la future usine de Beaupréau-en-Mauges (Maine-et-Loire) de la filiale Lacroix Electronics actuellement en construction.

Employant 4 200 salariés, le groupe Lacroix compte trois métiers : la conception et la fabrication d’équipements électroniques, la réalisation d’équipements technologiques et d’internet des objets pour les villes (éclairage, voiries intelligentes…), le développement d’équipements de gestion des infrastructures d’eau et d’énergie.

Le groupe nantais Lacroix, présidé par Vincent Bedouin, veut changer de dimension pour atteindre un chiffre d’affaires de 800 millions d’euros en 2025.
Le groupe nantais Lacroix, présidé par Vincent Bedouin, veut changer de dimension pour atteindre un chiffre d’affaires de 800 millions d’euros en 2025. — Photo : Groupe Lacroix

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail