Pays de la Loire

Énergie

Le coup d'accélérateur de la PME nantaise Lhyfe sur l'hydrogène vert

Par Cyril Raineau, le 07 mai 2021

L’usine de la PME nantaise Lhyfe sera opérationnelle cet été, produisant dans un premier temps 300 kilos d’hydrogène vert par jour. Une quarantaine de projets similaires en Europe sont envisagés.

Matthieu Guesné, dirigeant de Lhyfe, producteur et fournisseur d’hydrogène décaborné qui vient de se voir confier le pilotage du projet Vigho.
Matthieu Guesné, dirigeant de Lhyfe, producteur et fournisseur d’hydrogène décaborné qui vient de se voir confier le pilotage du projet Vigho. — Photo : Lhyfe

De huit il y a deux ans à une quarantaine aujourd’hui pour atteindre les 100 fin 2021 : la progression du nombre de salariés de Lhyfe donne la mesure des ambitions du producteur et fournisseur d’hydrogène décarboné. Les débuts, cet été 2021, de l’exploitation de sa première unité de production en Vendée marque une étape décisive dans son développement et conditionne une partie de son avenir.

Cette usine située à deux pas du port de Bouin produira une énergie verte par l’électrolyse de l’eau de mer à l’aide des éoliennes du parc voisin. "Dans un premier temps, elle sera en mesure de produire 300 kilos d’hydrogène vert chaque jour, ce qui correspond au plein de 25 véhicules lourds type bus ou camion", décrypte Matthieu Guesné, PDG fondateur de Lhyfe. En 2023 ou 2024 "sa capacité sera d’une tonne quotidienne, poursuit l’industriel, permettant d’alimenter mille voitures à hydrogène ou une centaine de véhicules lourds." La PME a déjà contractualisé avec des collectivités vendéennes : des stations service à construire à La Roche-sur-Yon, à Challans, aux Sables d’Olonne et Saint-Gilles-Croix-de-Vie seront alimentées en hydrogène vert de Lhyfe.

40 projets identifiés en Europe

L’usine de Bouin, qui a nécessité "entre l’édification des bâtiments et la R & D 12 millions d’engagements" précise Matthieu Guesné, constituera une vitrine pour Lhyfe. "Nous serons les premiers en Europe à disposer d’un site opérationnel qui démontrera notre savoir-faire, observe le PDG. Nous pourrons dupliquer, à plus petite ou plus grande échelle, ce que nous faisons à Bouin." Lhyfe a identifié une quarantaine de projets en Europe. "Ils sont à des stades plus ou moins avancés, je reste prudent sur les lieux d’implantation tant que rien n’est signé, poursuit Matthieu Guesné. Nous pourrons les confirmer dans quelques mois."

La marche en avant de Lhyfe que matérialisera le site de Bouin préfigure aussi le projet offshore imaginé par la PME. "L’idée serait de dupliquer le modèle vendéen pour produire de l’hydrogène en mer, explique le dirigeant, avec, d’ici 2023, les premières plates-formes en Mer du Nord, près de l’Allemagne et des Pays-Bas, et qui seront en capacité d’avoir une production presque dix fois supérieure à celle de Bouin."

Démocratiser l’hydrogène dans le Grand Ouest

La PME est confortée dans ses ambitions par la coordination du projet Vhygo (Vallée Hydrogène Grand Ouest) qui lui a été confiée. Dix partenaires sont associés dans cette démarche (dont Engie, l’agglomération de Saint-Nazaire et le Sydev, service public des énergies vendéennes). " Le principe est de démocratiser l’hydrogène renouvelable sur tout ce territoire, explique le dirigeant, pour qu’il soit écologique, accessible à un prix compétitif et disponible partout."

Première étape à l’horizon 2024 : 38 millions d’euros d’investissement pour une production minimale de 5 tonnes d’hydrogène renouvelable par jour répartie sur 10 sites de production, avec 20 stations de distribution en Bretagne, Normandie et Pays de la Loire capables d’alimenter quotidiennement 500 véhicules.

Matthieu Guesné, dirigeant de Lhyfe, producteur et fournisseur d’hydrogène décaborné qui vient de se voir confier le pilotage du projet Vigho.
Matthieu Guesné, dirigeant de Lhyfe, producteur et fournisseur d’hydrogène décaborné qui vient de se voir confier le pilotage du projet Vigho. — Photo : Lhyfe

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail