Vendée

Informatique

L’appétit international d’Ideolys

Par Jéromine Doux, le 12 décembre 2019

Après avoir levé 1,8 million d’euros en 2018, Ideolys prépare une seconde levée de fonds de « plusieurs millions d’euros. » Son objectif : être présent partout dans le monde pour devenir le leader des solutions de gestion pour la restauration.

Emmanuel et David Grelaud ont fondé avec leur frère, Olivier, (absent sur la photo) la société Ideolys, qui a créé un logiciel de gestion pour la restauration.
Emmanuel et David Grelaud ont fondé avec leur frère, Olivier, (absent sur la photo) la société Ideolys, qui a créé un logiciel de gestion pour la restauration. — Photo : Jéromine Doux - JDE

Ils ont un appétit insatiable. Après avoir levé 1,8 million d’euros en 2018, les fondateurs d’Ideolys envisagent déjà une autre levée de fonds « de plusieurs millions en 2020 » pour accélérer à l’international. L’objectif de l’éditeur de logiciel de gestion pour la restauration est clair : devenir le leader mondial. « Nous voulons être présents partout », poursuit Emmanuel Grelaud, qui dirige Ideolys avec ses frères, David et Olivier. Ensemble, ils ont créé Easilys, une solution qui gère les stocks, les approvisionnements ou le gaspillage pour la restauration collective ou commerciale. 4 000 collectivités, services de restauration ou restaurants, comme Bocuse ou Big Mama, leur font confiance partout en France. Mais la PME, qui emploie 70 salariés et devrait réaliser 5 M€ de chiffre d’affaires en 2019, est également présente en Suisse, en Espagne ou au Luxembourg. Basée à La Roche-sur-Yon, Ideolys dispose d’une antenne à Nantes, d’une autre à Paris et a commencé son internationalisation il y a deux ans. « Nous travaillons plutôt en Europe mais l’idée est aussi de viser l’Amérique du Nord puis l’Asie, où nous avons déjà un client basé à Singapour. À terme, notre objectif est d’atteindre 50 millions d’euros de chiffre d’affaires », précise Emmanuel Grelaud.

« Nous ne sommes que trois à avoir une technologie moderne »

Car il faut aller vite. « Aujourd’hui, la restauration est très peu équipée d’outils de gestion qui permettent de calculer la marge de chaque plat, au jour le jour. Sans cela, les restaurateurs ne connaissent leurs marges qu’à la fin du mois », explique le dirigeant. Un manque de visibilité qui explique, en partie, le faible taux de survie des restaurants. « À 5 ans, il est encore moins élevé que pour une entreprise classique », assure Emmanuel Grelaud. En France, la concurrence est faible. Seule une dizaine de sociétés propose une solution de gestion pour la restauration. « Et nous ne sommes que trois à avoir une technologie moderne », poursuit le chef d’entreprise. Le tout sur un « marché vierge ». D’où la volonté d’aller vite pour les trois fondateurs qui ont mis six ans à développer leur outil et investi 10 millions d’euros en R & D.

150 % de croissance par an

La réglementation profite également à la société vendéenne. À partir de 2020, la loi Egalim imposera à la restauration collective de cuisiner des plats contenant au moins 20 % d’aliments bio. « Difficile à évaluer sans outil de gestion permettant de connaître les approvisionnements et de tracer les produits », se satisfait Emmanuel Grelaud. Les évolutions du marché, qui tendent vers davantage de produits frais et délaissent de plus en plus le surgelé profitent également aux affaires de la PME vendéenne. Ideolys emploie 70 salariés contre 40 un an auparavant et espère doubler ses effectifs d’ici deux ans. « Nous enregistrons chaque année une croissance de 150 % », poursuit le fondateur. « Il y a vraiment une place à prendre. » Et Ideolys ne semble pas vouloir la céder.

Emmanuel et David Grelaud ont fondé avec leur frère, Olivier, (absent sur la photo) la société Ideolys, qui a créé un logiciel de gestion pour la restauration.
Emmanuel et David Grelaud ont fondé avec leur frère, Olivier, (absent sur la photo) la société Ideolys, qui a créé un logiciel de gestion pour la restauration. — Photo : Jéromine Doux - JDE

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail