Vendée

Réseaux

L’alcool bientôt interdit lors des soirées réseaux ?

Par Jéromine Doux, le 28 novembre 2018

Des événements entre chefs d'entreprise sans alcool, c'est ce qu'a initié la CPME de la Vendée. L'objectif : diminuer le nombre de morts sur les routes dans le département en sensibilisant les dirigeants.

La CPME de la Vendée a initié des soirées entre chefs d'entreprise, sans alcool.
La première soirée réseau sans alcool a eu lieu jeudi 15 novembre. — Photo : CPME 85

La CPME de la Vendée vient d’initier les soirées réseau sans alcool. Le jeudi 15 novembre, jour de l’arrivée du Beaujolais nouveau, signait le premier événement de l’organisation patronale en totale sobriété. Une initiative en lien avec la sécurité routière. « Cela a été plutôt bien accueilli, confie Mohammed Abdouni, secrétaire général de la CPME 85. Nous avons beaucoup trop de morts sur nos routes vendéennes, nous devons réagir. »

Engager les entreprises dans la sécurité routière

Pour diminuer le nombre d’accidents, la préfecture a d’ailleurs édité une charte afin que « les entreprises s’engagent pour la sécurité routière. » Un document qui vise « à mettre en œuvre tous les moyens à disposition pour : limiter les conversations téléphoniques, prescrire la sobriété sur la route, favoriser la formation des salariés à la sécurité routière… »

Au total sept engagements seront présentés devant les chefs d’entreprise, à la CCI, le 4 décembre. La CPME espère que les soirées entre dirigeants sans alcool feront rapidement des petits.

La CPME de la Vendée a initié des soirées entre chefs d'entreprise, sans alcool.
La première soirée réseau sans alcool a eu lieu jeudi 15 novembre. — Photo : CPME 85