Vendée

Santé

La start-up vendéenne Queeny lance une application pour faire du sport au bureau

Par Cyril Raineau, le 16 juin 2021

La jeune pousse Queeny, créée en 2017 à Bellevigny en Vendée, a lancé la commercialisation de son application en 2021. Celle-ci invite à faire du vélo dans son entreprise, avec une récompense au bout de l’effort.

L’application de Queeny est une invitation à pratiquer du sport en entreprise. Ici, l’équipe de la start-up.
L’application de Queeny est une invitation à pratiquer du sport en entreprise. Ici, l’équipe de la start-up. — Photo : Queeny

Faire du vélo au boulot, voici, en substance, l’invitation lancée par la start-up vendéenne Queeny grâce à l’application qu’elle a conçue. Avec l’optique, pour les dirigeants des entreprises clientes de la solution, d’améliorer les conditions de vie au travail pour recruter mais aussi améliorer les performances des salariés. La jeune pousse, née en 2017, commercialise pleinement son application depuis cette année 2021. Coup d’œil dans le rétro pour revenir sur la genèse du projet.

Quand Betty Vergnaud réalimentait des distributeurs automatiques, elle s’apercevait que les salariés autour étaient très souvent rivés sur leur téléphone. A alors surgi l’idée de les réunir de manière utile. Comment ? En posant un vélo près de la machine à café pour les faire pédaler avec, pourquoi pas, un cadeau à la clé.

Betty Vergnaud est, avec son frère Marc Lucas, à la tête du groupe Marc et Betty Patismatique (siège social à Bellevigny en Vendée) comprenant 35 salariés et ayant réalisé 3 millions d’euros de chiffre d’affaires en 2020 (4,5 millions d’euros projetés en 2021). Un groupe qui se décompose en trois entités : Ekibé, société spécialiste de la distribution automatique (approvisionnement en café et en alimentation artisanale de distributeurs), une boulangerie artisanale pour créer la viennoiserie alimentant les machines et la dernière-née, la start-up Queeny (4 collaborateurs).

Une récompense au terme de l’effort

L’application que conçoit cette dernière est destinée en premier lieu aux entreprises mais aussi aux collectivités locales. Ce sont elles qui souscrivent à un abonnement alors que l’accès à l’application est gratuit pour l’utilisateur. En utilisant l’application, elles créent des challenges, définissant leur durée, la distance, l’objectif… Les participants à ces concours sportifs pédalent sur un vélo, qu’il soit d’appartement, urbain ou de bureau, relié en Bluetooth à l’application grâce à un capteur dédié. Si l’objectif est atteint, un cadeau est au bout pour le travailleur-sportif. C’est là la dernière innovation pensée par Queeny, une récompense immédiate au distributeur automatique comme une boisson ou une viennoiserie grâce au QR code reçu sur son mobile.

Ambition : 10 000 téléchargements pour la rentrée

Sur le créneau du sport et du bien-être en entreprise, Kiplin a déjà fait son trou. Cette start-up nantaise de 25 salariés développe une application sur mobile composée de petits jeux destinés aux collaborateurs d’entreprise. " Nous sommes différents de Kiplin sur plusieurs points, assure Vincent Bouttier, responsable commercial de Queeny, tout d’abord le challenge n’est pas ponctuel, nous visons la régularité dans le temps avec un système d’abonnement, puis ils sont ludiques et surtout configurables par les entreprises et collectivités. " Kiplin a fait bouger 47 000 utilisateurs l’an passé. La jeune pousse vendéenne de son côté a été téléchargée par 2 500 utilisateurs (étudiants, particuliers, salariés) et envisage 10 000 téléchargements pour la rentrée.

L’application de Queeny est une invitation à pratiquer du sport en entreprise. Ici, l’équipe de la start-up.
L’application de Queeny est une invitation à pratiquer du sport en entreprise. Ici, l’équipe de la start-up. — Photo : Queeny

Poursuivez votre lecture

-30% sur l’offre premium

Abonnez-vous Recevez le magazine imprimé
tous les mois

Voir les offres d'abonnement

Newsletter

Inscrivez-vous pour recevoir la version gratuite de nos newsletters dans votre boîte mail